Le Chêne de Flagey a été reconnu "oeuvre d'intérêt patrimonial majeur" par la Commission consultative des trésors nationaux, le 19 septembre 2012. Ce label permet aux entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés désireuses de participer au financement de l'acquisition du tableau au profit du musée Courbet de bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 90% du montant de leur versement, dans la limite de 50% de l'IS dû.
Les particuliers qui souhaiteraient également participer à cette opération bénéficieront quant à eux d'une réduction de l'impôt sur le revenu égale à 66% du montant de leur don retenu dans la limite de 20% de leur revenu imposable.

Réalisé en 1864, ce tableau avait été acquis à l'époque par un collectionneur américain, Henry Gibson, puis, après la mort de celui-ci, donné en 1896 par ses héritiers à la Pennsylvania Academy of Fine Arts de Philadelphie. En 1987, il fut mis en vente, par l'intermédiaire de la maison Sotheb'ys à New York, et acquis par son propriétaire actuel.

Le musée Courbet, "musée de France" relevant du Conseil général du Doubs, a réouvert ses portes en 2011, après d'importants travaux d'extension et de rénovation. Né à Ornans en 1819, Gustave Courbet a été profondément inspiré par les paysages de sa région d'origine, désormais baptisée "Pays de Courbet, pays d'artiste". Le Chêne de Flagey en est un magnifique témoignage.

Dans le cadre de sa politique d'enrichissement des collections, le musée Courbet souhaite acquérir ce chef-d'œuvre du maître, propriété d'un industriel et collectionneur japonais qui souhaite aujourd'hui s'en séparer.

Téléchargez le dossier :

Dossier de mécénat "Le Chêne de Flagey"

pdf - 675 Ko
Télécharger

Pour aider le musée Courbet, cliquez sur le lien associé.

Contact au ministère de la Culture et de la Communication :
Mission du mécénat : Elyane Robine, chargée du développement
Tél. 33 (0)1 40 15 77 11 - elyane.robine@culture.gouv.fr