Jusqu'au 7 janvier 2018. Le Centre des monuments nationaux présente, au Palais du Tau, l'exposition "Divins ornements", qui présente les trésors textiles de la cathédrale de Reims, dont certains n'ont pas été montrés au public depuis des années. Une exposition réalisée grâce au soutien de la DRAC Grand Est.

Le palais du Tau, résidence de l’archevêque de la cathédrale de Reims, accueillait les rois à l’occasion de leur sacre. Une partie des collections du musée provient du riche trésor de la cathédrale, comprenant des tentures qui étaient accrochées dans la cathédrale, des ornements religieux et des vêtements liturgiques.

Œuvre du XVe au XVIIIe siècles. L’exposition "Divins ornements", présentée dans le cadre de la saison nationale "En lices", du Centre des Monuments nationaux, manifestation consacrée à la tapisserie, s'inscrit dans le parcours de visite du Palais du Tau, qui présente plusieurs de ces tentures. 
De nombreuses pièces, conservées en réserves, et qui n’ont jamais été montrées depuis l'ouverture du Palais du Tau au public sont visibles. Plusieurs de ces ornements ont été étudiés et restaurés par la Direction régionale des affaires culturelles Grand Est.
Le parcours est enrichi d'œuvres prêtées par des musées et bibliothèques patrimoniales (musée des Augustins de Toulouse, musée des tapisseries d’Aix-en-Provence, bibliothèque de Reims…).
Au total, une soixantaine d’œuvres, du XVe au XVIIIe siècle, sont exposées et révèlent la richesse des trésors religieux d’autrefois.

Des œuvres étudiées et restaurées par la DRAC Grand Est

De nombreux ornements liturgiques anciens, redécouverts dans la sacristie de la cathédrale, étudiés et restaurés par la Direction régionale des affaires culturelles Grand Est depuis 2010, sont dévoilés dans l'exposition, notamment une chasuble en velours du XVe siècle, l’ornement du cardinal de Lorraine du XVIe siècle, ou encore le dais offert par Louis XIII et Anne d’Autriche à l’abbaye de Saint-Remi.

Médiation et programmation culturelle

L'exposition est accompagnée d'un dispositif de médiation permettant de mieux comprendre l'art de la tapisserie et ses usages :

  • une reconstitution virtuelle de l'intérieur de la cathédrale de Reims, tel qu’il se présentait, orné de nombreuses tapisseries, pour le sacre de Louis XV en 1722
  • un film d'animation (7 mn) sur les étapes de fabrication et les usages de la tapisserie du Moyen Âge à nos jours.
  • huit bornes numériques
  • un livret de visite et un album de coloriages
  • une monographie La tapisserie française, sous la direction de Benoît-Henry Papounaud
  • et également tout au long des 3 mois d'exposition des ateliers, des animations, des événements... pour tout public, le jeune public et les scolaires...

La saison "En lices". Le Centre des monuments nationaux (CMN) conserve la deuxième plus importante collection de tapisseries en France. Au travers plusieurs expositions, présentés dans différents monuments, le CMN propose de "Révéler un patrimoine méconnu, pénétrer sa matérialité, restituer leur sens à ces œuvres au-delà de leur aspect purement décoratif, accompagner le public à mieux appréhender ce domaine artistique singulier, porter un regard renouvelé sur la tapisserie à l’aide de technologies innovantes, inviter à découvrir les monuments par une itinérance « tapisserie », porter à la connaissance les résultats des recherches les plus récentes, sont quelques-unes des ambitions de cette saison « En lices ! »".

Horaires
Du mardi au dimanche de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30
Fermé le lundi
Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre