La Yole de Martinique, de la construction aux pratiques de navigation : un modèle de sauvegarde du patrimoine inscrite sur le registre des bonnes pratiques de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité

La candidature de la Yole de Martinique au Patrimoine mondial culturel immatériel de l'UNESCO, premier dossier en son genre présenté par la France en 2019, vient d'être retenue : le Comité intergouvernemental de la Convention de l'UNESCO de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine immatériel vient de sélectionner la Yole de Martinique du titre du Registre des bonnes pratiques de sauvegarde durant sa 15ème session annuelle.

C'est une belle récompense pour le Comité de Pilotage de la Yole à l'UNESCO coordonné par Monsieur Edouard Tinaugus avec de nombreux passionnés.

C'est aussi une reconnaissance déterminante pour la Martinique dans sa capacité à porter des projets à l'UNESCO.

Que cette réussite collective permette d'envisager celle de la candidature qui porte l'inscription de la Martinique au registre des réserves de Biosphère, celle qui concerne le titre de Patrimoine Mondial Naturel pour les volcans et forêts de la montagne Pelée et les Pitons du nord de la Martinique, celle enfin de son inscription dans le réseau mondial de littératie du futur.

Télécharger le communiqué de presse :

18122020_MC-MOM-PCI UNESCO Yole

pdf - 172 Ko
Télécharger