Alors que la crise sanitaire se poursuit, le ministère de la Culture a lancé l’opération #culturecheznous, un portail numérique destiné à mettre en lumière l’exceptionnelle richesse de son offre numérique ainsi que celle de ses opérateurs. Cette semaine, retrouvez quatre ressources pour mieux comprendre la création artistique

L'art contemporain passe parfois pour "difficile", "exigeant", voire "intimidant". Pourtant, il n'est qu'à suivre son actualité dans les galeries, centres d'art ou musées pour constater que cette réputation est largement usurpée : la scène contemporaine est souvent surprenante, profonde, décalée, ludique, au second degré – libre et vivante, toujours.

C'est pourquoi de grandes institutions culturelles ont mis en place de passionnants modules dont l'unique ambition est d'accompagner, de donner les clés à chacun – qu'il soit néophyte, jeune public et même public cultivé – dans un seul et unique but : pouvoir apprécier librement la création d'aujourd'hui.

Mieux comprendre l'art contemporain avec les MOOCs de l’école du Centre Pompidou

Centre Pompidou - MOOC

"Nous parlons d'art à chaque fois qu'une œuvre est si parfaitement exécutée qu'on oublie de se demander ce qu'elle est censée être, par simple admiration pour la manière dont elle est faite", écrit Ernst Hans Gombrich dans sa célèbre Histoire de l'art. Mais au-delà de notre émerveillement, la question demeure : comment, au juste, se font les œuvres d'art ? C'est ce que nous propose de découvrir le Centre Pompidou, à travers deux MOOCs lancés en partenariat avec la fondation Orange. Fait notable, ces derniers sont non seulement gratuits mais accessibles 24h sur 24, pour une durée indéterminée. Le confinement représente donc une occasion rêvée de se plonger dans ce double parcours, dédié spécifiquement à l'art moderne et contemporain.

Le premier MOOC du Centre Pompidou aborde la question des gestes et des actions effectuées par les artistes : "ritualiser", "inventer", "assembler", "reproduire"... 8 séquences de 3h sont ainsi organisées sous forme de verbes, proposant chacune des interviews d'experts et de nombreux arrêts sur oeuvre. Dans la section "Critiquer", on découvre ainsi comment les accusations portées par Picasso dans Guernica (1937) et par Annette Messager dans Mes vœux (1989) se rejoignent et s'inscrivent dans une histoire au long cours, aux côté des œuvres provocatrices de Géricault ou encore de Brauner. Suite au succès de cette première édition qui, à ce jour, a rassemblé plus de 26 000 apprenants, une second MOOC a été lancé. Centré, cette fois-ci, sur la question du temps, il reprend la même structure – une division en 4 séquences intitulées "durer", "répéter", "rythmer" et "marcher" – mais aborde des thèmes différents, tels que la vitesse de la modernité, la répétition mécanique du monde industriel ou encore la manière dont les artistes investissent le temps long.

https://mooc-culturels.fondationorange.com/local/staticpage/view.php?page=mooc-centre-pompidou

 

Réveiller la graine d'artiste qui sommeille en son enfant en suivant les ateliers Tok-Tok du Palais de Tokyo

Atelier toktok palais de tokyo

Rendre l'art contemporain accessible aux enfants, en les encourageant à réaliser leurs propres créations : tel est l'ambitieux pari relevé par le Palais de Tokyo avec les ateliers Tok-Tok, accessibles en ligne. Ces derniers prennent la forme de cinq tutos-vidéos qui s'illustrent aussi bien par leur contenu que par leur format original. Le ton est en effet léger, empreint d'une fantaisie que l'on retrouve dans les activités proposées puisque l'on s'interroge sur la meilleure manière "[d']envoyer des grimaces par la poste" ou encore de "se déguiser en dragon plissé-toké".

Pour obtenir des réponses à ces épineuses questions, chaque épisode vidéo des ateliers Tok-Tok nous invite à partir à la découverte d'une oeuvre qui a été exposée au Palais de Tokyo - la mystérieuse queue de monstre de l'exposition "Encore un jour banane pour le poisson-rêve", les sculptures de Taro Izumi... Une courte interview d'un commissaire d'exposition, d'un artiste ou d'un artisan vient compléter ce face à face avec l’œuvre, en éclairant les jeunes publics sur la démarche artistique qui la sous-tend. Les enfants sont ensuite invités à prendre contact avec la graine d'artiste qui sommeille en eux, en réalisant leur propre activité créative à partir d'objets du quotidien. Une opportunité d'éveiller à l'art en douceur et susciter – qui sait ? - les vocations.

https://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/les-ateliers-tok-tok-tutos-videos

 

Faire découvrir l'art contemporain aux plus jeunes grâce à la websérie "Mon Œil" du Centre Pompidou

Mon Oeil Centre Pompidou

Grace à la websérie "Mon Œil", le Centre Pompidou fait lui aussi mentir l'idée selon laquelle l'art contemporain serait trop compliqué pour être apprécié des jeunes publics. Disponible sur le site de l'établissement, cette websérie est destinée aux enfants de 5 à 10 ans. "L'idée, c'est de montrer que la création artistique contemporaine est capable de produire des formes d'art et des contenus très divers", affirme le directeur adjoint des publics, Patrice Chazotte, dans un article du Figaro. Cette "éducation à l'image" prend la forme de près de 200 d'épisodes d'une dizaine minutes, accessibles gratuitement sur tablette, smartphone et ordinateur.

"Mon Œil" permet tour à tour de partir à la découverte d'oeuvres contemporaines, de créer chez soi, ou de se familiariser avec les fondamentaux de la création – le point, la ligne, la forme, le volume... Dans l'épisode 176, on observe ainsi tournoyer les croquis colorés de Lewis Heriz et grossir les gâteaux au pastel dessinés par Geneviève Casterman avant de découvrir un court-métrage ayant pour thème l'histoire d'amour déchirante de deux pelotes de laine. L'échappée belle d'un graffiti lapin-huître vient clore cette divertissante initiation à la création contemporaine.

https://www.centrepompidou.fr/cpv/theme/mon-oeil

 

S'initier au design graphique avec "Le Ludographe" du Cnap

Le ludographe du Cnap

Présent dans tous les domaines de la création, le design graphique contribue, au quotidien et en toute discrétion, à l'amélioration de notre environnement visuel. Pour valoriser cette discipline en plein essor qui vise à mettre en valeur le fond par la forme, le Centre national des arts plastiques (Cnap) a conçu plusieurs kits pédagogiques. "Le Ludographe" est l'un d'entre eux. Son objectif ? Faire connaître le design graphique aux enfants de 6 à 10 ans en mettant en avant toutes les relations possibles entre les mots et les images. Une pratique du design est également proposée, afin de donner un tour concret à cette initiation théorique.

"Le Ludographe" est constitué d'un livret – cette ressource, initialement destinées aux enseignants, peut tout à fait être mobilisée par les parents – et d'un ensemble d'objets de toutes couleurs, formes et matières à manipuler. Le livret aborde sous un angle historique et critique des grandes thématiques qui font le lien entre les programmes de l’école élémentaire et le design graphique. Chacun des textes qu'il contient est complété par un lexique, des exemples visuels ainsi que des propositions de pistes pédagogiques, qui peuvent être adaptées en toute liberté par les enseignants et les parents. "Le ludographe" peut être téléchargé gratuitement sur le site du Cnap, pour une approche sensible et pratique du design graphique.

https://www.cnap.fr/kit-pedagogique-serie-graphique-connaitre-et-pratiquer-le-design-graphique-l%E2%80%99ecole-elementaire