La ministre de la Culture a souligné trois points essentiels au cours des derniers États Généraux des Festivals : l'observation des festivals, le soutien accru et plus lisible de l'État en leur faveur, la politique écoresponsable.

Lors de la troisième édition des États généraux des festivals (EGF), la ministre de la Culture a présenté les engagements pris à l’issue de travaux collectifs engagés depuis 2020.

Dès 2022, la nouvelle politique du ministère de la Culture en faveur des festivals reposera sur trois piliers :

  • L'observation des territoires,
  • Un soutien accru et plus lisible de l’État en faveur des festivals,
  • La promotion des festivals durables et des pratiques vertueuses, définies et encadrées par une charte de développement durable pour les festivals

Deux documents ont été présentés à l’occasion de cette troisième édition des EGF du 1er décembre à Toulouse :

  • Les Principes d’engagement de l’État en faveur des festivals, document cadre d’une politique renouvelée de l’État en faveur des festivals
  • La Charte de développement durable pour les festivals thématique ayant constitué un fil rouge depuis la 1ère édition des États Généraux des Festivals.

A télécharger

Principes d'engagement de l'État en faveur des festivals

pdf - 168 Ko
Télécharger

Charte de développement durable pour les festivals

pdf - 175 Ko
Télécharger

 

À lire aussi

Déplacement de Roselyne Bachelot-Narquin à Toulouse, mercredi 1er décembre

Pour en savoir plus

États généraux des festivals : un modèle à réinventer

Troisième édition des États Généraux des Festivals, à Toulouse, le 1er décembre 2021