La séance du 25 janvier sera consacrée au pillage des toiles de l’artiste Francis Harburger ainsi qu’au parcours d’autres artistes et le sort, peu connu, réservé à leurs ateliers pendant l’Occupation.

La séance aura lieu à 18h30, à l’auditorium Jacqueline Lichtenstein de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), Galerie Colbert, avec Sylvie Harburger, autrice et fille de l’artiste Francis Harburger, et Sophie Juliard de l’université Lumière Lyon 2.

Quel a été le sort des artistes pendant l’Occupation ? Dès l940, des collections privées qui appartenaient à des marchands d’art ou collectionneurs juifs célèbres sont saisies par les nazis. À cette opération d’envergure vient s’ajouter à partir de 1942 le pillage de très nombreux appartements mais aussi d’ateliers d’artistes, sujet peu étudié jusqu’à aujourd’hui. Des archives, nombreuses et hétérogènes, nous renseignent sur les exactions dont les artistes ont été victimes sous le régime de Vichy.

Le séminaire est organisé par l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et la Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945 (M2RS), en collaboration avec l’Institut national du patrimoine (INP). Il a pour champ d’investigation le contexte, la signification et les conséquences des recherches de provenance et des restitutions d’œuvres d’art. Ce séminaire est ouvert à tous.

Toutes les séances du séminaire sont diffusées sur la chaîne Youtube de l’INHA.

Programme 2023