par Dominique Hervier et Eva Renzulli, Comité d'histoire du ministère de la Culture, La Documentation française, 2021, 455 p.

Comment faire découvrir aux nouvelles générations cet historien de l’art exceptionnel que fut André Chastel ? Grâce aux voix d’une vingtaine de témoins, un portrait vivant et contrasté de ce chantre du patrimoine français s’offre aux lecteurs. Leurs souvenirs, leurs jugements parfois sévères ont été recueillis pour le Comité d’histoire et confrontés à ses propres confidences, à la correspondance qu’il a entretenue avec des savants du monde entier. Ces témoignages, joints à la consultation d’archives écrites souvent inédites, sont une belle démonstration de la pertinence des archives sonores utilisées avec méthode par le Comité d’histoire depuis plus de vingt ans pour établir l’histoire de ceux et de celles qui ont contribué à faire vivre le ministère de la Culture.

André Chastel, interlocuteur d’André Malraux et de Jack Lang, fut une autorité reconnue tant aux Monuments historiques qu’aux Secteurs sauvegardés. Il s’illustra par sa volonté d’innovation en cette période des trente Glorieuses, au cours de laquelle il suffisait de vouloir pour faire, comme le fait remarquer Florence Descamps.

Avec sa forte personnalité de journaliste au Monde, de professeur à la Sorbonne et au Collège de France, André Chastel fut l’inventeur de l’Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, l’animateur de nombreuses associations professionnelles. Il a permis ainsi à l’histoire de l’art de sortir d’une période de marasme – si bien décrite par Pierre Vaisse en prologue à cet ouvrage – et de conquérir une existence à part entière entre érudition et littérature.

Dominique Hervier, historienne de l’art, est conservateur général honoraire du Patrimoine et ancienne élève d’André Chastel

Eva Renzulli, docteur en histoire de l’art, est chargée de conférences à l’École pratique des hautes études

avec la participation de Sébastien Chauffour, Sophie Derrot, Florence Descamps, Pierre Vaisse.