Pour encourager l'émergence de projets artistiques, le ministère de la Culture accompagne les artistes grâce à des aides individuelles à la création qui contribuent au financement de leurs recherches et à l'élaboration des œuvres.

Présentation du dispositif

Qu'est-ce que l'aide individuelle à la création (AIC) ?

Chaque année, plusieurs centaines d'artistes peuvent bénéficier d'une aide individuelle à la création pour leur permettre de mener à bien un projet ou une recherche artistique, sans aboutir nécessairement à la réalisation d'une œuvre. Cette aide permet de financer le développement d’un projet artistique dans tout domaine des arts visuels : peinture, dessin, sculpture, installation, performance, photographie, vidéo, art numérique, graphisme, design, stylisme et mode, en tenant compte de l'intérêt artistique du projet, des conditions de sa réalisation et de la démarche professionnelle du demandeur. De plus, cette aide inclut, outre des frais de documentation et de production, une rémunération du travail artistique.

Les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) ou directions des affaires culturelles (DAC) apportent un soutien concret à la création et à la production des artistes professionnels implantés sur leurs territoires.

L'aide individuelle à la création est prévue par le décret du 28 janvier 2015 relatif à l'attribution des aides déconcentrées destinées aux artistes auteurs d’œuvres graphiques et plastiques et par l'arrêté du 3 avril 2015, relatif à la procédure d'attribution de ces aides.

Objectifs de la démarche

L'aide à la création vise à permettre aux artistes de développer leur projet artistique sous toutes ses formes.

Suis-je concerné(e) par cette démarche ?

Procédure

Exemples de projets soutenus précédemment

Profil des œuvres des dix-neuf artistes-plasticiens distingués pour l’Aide Individuelle à la Création en 2019 présentés sur la rubrique de la DRAC Île-de-France

Une question ?

Pour toute question sur l'allocation d'installation d'atelier ou d'achat de matériel, vous êtes invités à vous adresser au service déconcentré du ministère de la Culture de votre lieu de résidence :

La Corse, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon ne sont pas concernés par ce dispositif.