Suite à un appel à projets national, 43 projets ont été retenus par le ministère de la Culture donc 5 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

La liberté de création et d’expression constitue l’un des piliers de la vie de notre pays. Ce principe est au cœur de l’action du ministère de la Culture et de la Communication. Pour contribuer au soutien à la création, à la reconnaissance de la diversité des esthétiques et à la présence artistique sur l’ensemble du territoire national, le ministère soutient des réalisations artistiques relevant du "Street-art" ou "art urbain".

L'appel à projets, lancé en janvier 2016, visait à mieux repérer les projets de "Street art" ou "art urbain" et à contribuer au soutien de certains d’entre eux, aux côtés des artistes, des collectivités, des associations et des autres structures qui soutiennent la création dans l’espace public.

460 réponses ont été reçues. Elles témoignent, s’il en était, de la multiplicité de cette scène artistique.

La sélection des projets effectuée par les directions régionales des affaires culturelles, puis par la Direction générale de la création artistique, n’avait pas pour seule ambition de distinguer des projets de qualité. Il y en avait d’ailleurs beaucoup plus que les 43 ont été retenus. Il s’est agi aussi, dans une enveloppe budgétaire nécessairement contrainte, de tenter de montrer la diversité des situations artistiques proposées et des territoires.

Les villes lauréates : Ajaccio – Aurillac – Bayonne – Besançon – Bordeaux – Bourges – Carhaix –Cayenne –Cholet – Clermont-Ferrand – Colomiers – Denain – Dijon – Égletons – Grigny – Hœnheim – Langres - Chaumont – Le Port – Lézat-sur-Lèze – Lyon – Malakoff – Mamoudzou – Mana – Marseille – Montivilliers – Nanterre – Nantes – Nîmes – Niort – Nouméa – Plaine commune – Pointe-à-Pitre – Reillanne – Rezé – Roubaix – Saint-Quentin – Schœlcher - Sète – Toul – Toulouse – Villefontaine – Yvetot.

Les projets en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

  • Lézat-sur-Lèze et communauté de communes de la Lèze, Ariège.
    La Ligue de l’enseignement et la communauté de communes de la Lèze, territoire rural de l’Ariège invitent des artistes locaux à intervenir dans les communes en privilégiant la technique du Tricotag ou du Yarn bombing. Les artistes invités sont Frédéric Liénard, Inge Van Gils et Claudie Liotard.
    Rendez-vous en novembre
  • Nîmes, Gard
    L'Association nîmoise Bullshit, dédiée aux cultures urbaines, organise depuis plusieurs années "L’Expo de Ouf !" Plus de 60 artistes, venus de toute la France, en lien avec plus de dix associations locales et les bailleurs sociaux, réalisent des fresques sur une dizaine de murs, en utilisant différentes techniques. L’opération bénéficie de nombreux soutiens institutionnels.
    Liste des artistes pressentis est disponible en ligne sur L’Expo de Ouf !.
  • Colomiers, Haute-Garonne
    Trois fresques dans trois quartiers de la politique de la ville : En Jacca, Val d’Aran, Fenassiers. Artistes invités : Fräneck, 100Taur, Jules Stromboni, Junie Briffaz, Pedro Richardo. L’opération s’intègre dans la programmation culturelle de la ville : "Un quartier, un été" et les 30 ans du festival BD. Les habitants, et notamment les jeunes, seront étroitement associés au projet.
  • Toulouse Haute-Garonne
    Projet piloté par l’association T.A. - Thomas Deudé, artiste plasticien et Antoine Guy, DJ, musicien. Il se développe sur les murs des villes (mur du laboratoire CEMES, quartier Saouzelong) et sur l’affichage public ou publicitaire (quartier Bonnefoy). Des artistes péruviens Eliott Tupac et le collectif Ruta Mare (Yefferson & Kelly) sont invités en résidence et à intervenir. Il s’agit aussi de présenter la culture "Chicha", mot péruvien qui désigne l’art qui mélange le folklore et la pop culture occidentale et investit tous les champs artistiques, principalement dans la rue.
    Vernissage le 14 octobre, 30 rue des Jumeaux, Toulouse.
    Chicha Grafica Popular
  • Sète, Hérault
    Association SUN’STEEL : projet de l’artiste barcelonais Spogo sur la façade du complexe sportif Alfred-Nakache appartenant à la ville. Cette réalisation s’inscrit dans le musée à ciel ouvert de Sète, balade touristique dans la ville, jalonnée d’œuvres murales.