L’église de Clairavaux est dédiée à l’Assomption de la Vierge et à saint Roch. Elle relevait de l’abbaye de Saint Martial et appartient au diocèse de Limoges.

Par sa morphologie et les matériaux mis en œuvre, elle est caractéristique des églises rurales de la Montagne limousine. La nef prolongée par le chœur est construite au XIIe siècle, puis au XVe siècle une chapelle est ajoutée sur la façade sud de l’édifice. Au XVIe siècle, la façade occidentale de l’église est modifiée et achève ainsi sa construction.

L’église se distingue aussi par la qualité de son mobilier, en particulier le retable monumental architecturé en bois de chêne datant du XVIIe siècle ainsi que son tabernacle classés au titre des monuments historiques.

L’église de Clairavaux ainsi que son mobilier ont fait l’objet de plusieurs campagnes de restauration de 2003 à 2010. Elles ont notamment permis de dégager un important décor de peintures murales représentant le calendrier des travaux des mois et une scène de la lapidation de saint Etienne.

>> Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette ci-dessus.