Ces bilans scientifiques ont été conçus afin que soient diffusés rapidement les résultats des travaux archéologiques de terrain.

Ils s’ adressent tant au service central de l’archéologie qui, dans le cadre de la déconcentration, doit être informé des opérations réalisées en régions (au plan scientifique et administratif), qu’aux membres des instances chargées du contrôle scientifique des opérations, qu’aux archéologues, aux élus, aux aménageurs et à toute personne concernée par les recherches archéologiques menées dans sa région.
La production sur tout support – même partielle – est soumise à autorisation du ministère de la Culture (DRAC-PACA).