Afin de soutenir les communes ariégeoises dans la préservation de leur patrimoine mobilier, la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie déploie le dispositif Collectif Objets : un service numérique pour faciliter leurs échanges avec les conservateurs des Antiquités et Objets d’Art du département.

65_Camales_Ste_Eulalie.JPG

Jusqu’au 6 décembre 2022, les communes de l’Ariège sont invitées à recenser, sur le site internet Collectif Objets, les objets protégés au titre des monuments historiques conservés sur leur territoire. Riches de ces informations, les conservateurs des Antiquités et Objets d’Art (CAOA) pourront alors établir un diagnostic et prendre contact avec les élus locaux pour les guider dans leurs projets de valorisation, restauration et sécurisation.

Cette campagne participative vise à faciliter les relations entre les communes propriétaires d’objets protégés et les CAOA qui pourront les accompagner dans la préservation de ce patrimoine national.

L’Ariège abrite 4 841 objets monuments historiques

Du lit dit d’Henri IV, au château de Pailhès, aux calices et statues de Vierge à l’Enfant disséminés dans les églises rurales, les communes de l’Ariège abritent plus de 4 800 objets protégés au titre des monuments historiques (inscrits ou classés).

Les communes sont propriétaires et responsables de la plupart de ces objets qui sont partie intégrante du patrimoine ariégeois et qui forgent l’identité culturelle de ce département.

Malheureusement, faute de temps, de moyens ou par simple méconnaissance, ils sont trop souvent menacés par l’oubli, les dégradations ou encore dérobés…

Un nouveau service pour faciliter le dialogue entre les communes propriétaires et les conservateurs

32_Auch_cathedrale_ciboire.JPG

Pour remédier à cet état de fait et accompagner les communes dans la préservation de ce patrimoine mobilier, le ministère de la Culture lance une campagne de recensement participatif.

Jusqu’au 6 décembre 2022, les communes propriétaires sont invitées à recenser les objets monuments historiques sur le site internet dédié Collectif Objets, à vérifier leur présence, constater leur état (à l’aide d’un questionnaire) et les photographier.

Partant de ces informations, les Conservateurs des Antiquités et Objets d’Art prendront directement contact avec les communes participantes pour les guider dans la protection et la mise en valeur de leur patrimoine.

Pour lutter contre les vols et les dégradations, le rôle des élus locaux est essentiel.

Une quinzaine de campagnes de recensement participatif déjà en cours dans toute la France

Depuis le lancement de Collectif Objets, ce sont une quinzaine de campagnes de recensement participatif qui ont été menées dans toute la France - soit plus de 6 000 objets protégés recensés et 700 communes participantes !

En Occitanie, les Hautes-Pyrénées ont déjà participé à ce recensement, et les départements du Gers et de la Haute-Garonne seront les prochains.

Chacun peut contribuer en prenant contact avec sa commune pour aider au recensement participatif.

Si vous représentez une commune ariégeoise, que vous souhaitez participer mais que vous n’avez pas reçu de courrier électronique vous invitant à prendre part à ce recensement, vous pouvez nous contacter à : collectifobjets@beta.gouv.fr

Des questions ? Votre contact au ministère de la Culture :
Romuald Goudeseune, Conservateur des monuments historiques
romuald.goudeseune@culture.gouv.fr

Une initiative portée par beta.gouv, le programme d’incubateur de services publics numériques

Cette initiative est portée par l’Atelier numérique, l’incubateur du ministère de la Culture dans le cadre du programme beta.gouv. En région, elle est relayée et suivie par les conservateurs des monuments historiques chargés de coordonner les missions des CAOA.
L’objectif est de répondre à des problèmes pratiques identifiés par des agents de terrain et de les accompagner dans la construction de services numériques susceptibles d’apporter des solutions.

À lire aussi sur notre site

Conservateurs des antiquités et objets d'art (CAOA)