Fruit d'un partenariat inédit entre l'ensemble des acteurs publics néo-aquitains, LOIC est un dispositif renforcé d’information et d’orientation à destination de l’ensemble du secteur culturel

 

Devant l’ampleur de la crise sanitaire, l’État (ministère de la Culture | DRAC Nouvelle-Aquitaine), la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Gironde et la Ville de Bordeaux – se sont associés pour mettre en place un dispositif renforcé d’information et d’orientation à destination de l’ensemble du secteur culturel : structures, artistes-auteurs, intermittents qui, face à une situation inédite, se trouvent en grande fragilité. Il s’agit d’un partenariat exemplaire, qui a vocation à s’ouvrir progressivement à d’autres collectivités territoriales volontaires de Nouvelle-Aquitaine.

Depuis le mois de janvier, les acteurs culturels – tous secteurs confondus - ont accès, via la plateforme LOIC (Lien d'orientation et d'informations culture), à l’ensemble des informations et ressources mises à leur disposition dans le contexte actuel.

Les réseaux professionnels présents en Nouvelle-Aquitaine, à l’instar des agences l’A, l’ALCA, l’OARA et l’IDDAC, ont joué un rôle décisif et constant dans l’accompagnement de leurs adhérents ces derniers mois. Tous se sont fait le relais des mesures d’urgence déployées au niveau national et ont explicité, lorsque nécessaire, les textes ou procédures parfois complexes. En complémentarité, des dispositifs de soutien financier ont également été mis en œuvre par les collectivités, afin d’apporter une réponse spécifique aux conséquences de la crise sanitaire.

Toutefois, la grande précarité des acteurs culturels provoquée par cette crise, en particulier celle des artistes-auteurs, mais aussi des petites structures – dont les ressources internes ou les moyens pour identifier les subsides d’urgence ne sont pas suffisants –, a incité les pouvoirs publics à simplifier leurs démarche en centralisant en un seul guichet les ressources mobilisées.

S’inspirant de la plateforme d’accompagnement mise en place par Astre – réseau néo-aquitain des arts plastiques et visuels – au sortir du premier confinement –, la Ville de Bordeaux a donc proposé aux acteurs publics, dans une démarche partenariale, d’en étendre l’accès à l’ensemble des secteurs artistiques et culturels.

Ce dispositif d’information et d’orientation renforcé optimisera le recours aux divers systèmes d’aides existants. Cet outil piloté par l’association CO-Pôle Culture & Richesses humaines, en lien étroit avec l’A, agence culturelle Nouvelle-Aquitaine, permettra également d’accéder à l’ensemble des décisions prises depuis le début de la crise sanitaire – mesures gouvernementales, textes réglementaires, dispositifs d’aides de l’État et de ses établissements publics (CNM, CNC, CNAP, CNL) et des collectivités territoriales, organismes de gestion collective, FAQ...

Pour plus d'informations: www.orientation-informations-culture.fr