Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, et Mohamed Al Mubarak, président du département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi, ont signé, vendredi 3 décembre 2021 à Dubaï, la prolongation de l’accord intergouvernemental conclu en 2007 pour trente ans, par la France et les Emirats arabes unis.

L’accord initial avait créé le Louvre Abu Dhabi, premier musée universel dans le monde arabe. Ce nouvel accord prévoit l’extension de la licence de marque « Louvre » pour une durée de dix ans, soit jusqu’en 2047 (au lieu de 2037). Le paiement correspondant à cette prolongation de la licence de marque sera versé par anticipation, dès la fin de l’année 2022, sans attendre le terme prévu. En contrepartie de ce paiement anticipé, le musée du Louvre prêtera, pour des durées déterminées, plusieurs œuvres importantes de ses collections.

Ce nouvel accord bénéficiera également aux autres musées français, qui pourront continuer à prêter, contre rémunération, des œuvres issues de leur collection au Louvre Abu Dhabi.

Cet accord consolide le partenariat culturel exceptionnel entre les Emirats arabes unis et la France et pérennise le plus grand projet culturel de la France à l’étranger. Il illustre la solidité de la relation de confiance qui s’est nouée entre les équipes du Louvre Abu Dhabi et celles du musée du Louvre, ainsi que la fructueuse dynamique scientifique et culturelle dans laquelle elles sont engagées, avec l’appui de l’Agence France Museum.