Le Jeu de la palette et La Bascule (vers 1760-1765, huile sur toile, 75 x 99 cm pour chacune des toiles), deux œuvres inédites de Jean-Honoré Fragonard (Grasse, 1732 – Paris, 1806), classées « Trésor national », entrent dans les collections publiques et font l’objet d’un dépôt exceptionnel au musée Fabre à Montpellier à partir du 22 juillet 2021, traduisant la volonté du Ministère de la culture de poursuivre l’enrichissement des collections nationales en faveur des musées de France en région. Ce dépôt est le prélude à un transfert de propriété à titre gratuit au musée Fabre de ces chefs-d’œuvre, ainsi appelés à rejoindre définitivement les collections montpelliéraines.

Réapparues en 2017 à l’occasion d’une demande de certificat d’exportation, ces deux toiles, dont l’importance artistique a justifié une décision de refus de leur autorisation de sortie du territoire et donc de classement, à ce titre, comme trésors nationaux, gardent le souvenir du premier séjour de Fragonard en Italie et représentent un témoignage éclatant de son goût pour la nature et les jardins. Disparues depuis leur vente en 1786, elles contribuent à la force de l’œuvre de ce peintre majeur du XVIIIème siècle.

L’acquisition de ces œuvres a été rendue possible grâce à des financements provenant du Louvre, d’une aide directe de l’Etat via le concours du Fonds du patrimoine et d’un apport en mécénat d’entreprise de la société Webhelp. Le financement nécessaire a en effet été complété de manière déterminante grâce au dispositif fiscal relatif aux trésors nationaux du code général des impôts qui favorise la mobilisation de sociétés mécènes.

Le choix d’exposer ces œuvres exceptionnelles à Montpellier immédiatement après leur acquisition par l’Etat illustre la politique d’accompagnement des musées de France en région, menée par le ministère de la Culture.

Roselyne Bachelot-Narquin se réjouit de la réussite d’une opération emblématique à la fois pour l’enrichissement des collections publiques et pour l’action culturelle de l’Etat dans les territoires.

Présentation au musée Fabre de Montpellier

Le thème du voyage des artistes en Italie, et notamment des pensionnaires de l’Académie de France à Rome, est un véritable fil rouge du parcours des collections du musée Fabre. Il permet, à travers des figures telles que Nicolas Poussin, Jacques-Louis David, François-Xavier Fabre, Alexandre Cabanel et bien d’autres, d’observer au fil des siècles la fascination des peintres pour la péninsule. Ces deux tableaux dialogueront avec d’autres œuvres de paysagistes célèbres du siècle des Lumières, qui chacun à leur manière expriment un goût particulier pour la nature : Giovanni Paolo Panini, Joseph Vernet, Hubert Robert, Pierre Henri de Valenciennes.

Fragonard, très connu et apprécié du grand public, jusqu’alors absent des collections du musée Fabre, apporte une lecture singulière et poétique du charme inoubliable des jardins italiens.

Pour présenter aux visiteurs toute la richesse et la diversité de cette politique d’acquisition menée depuis la réouverture du musée Fabre en 2007, une grande exposition présentera, du 16 décembre 2021 au 6 mars 2022, quatre siècles de création, du XVIIe au XXIe siècle.