Franck Riester, ministre de la Culture, regrette qu’une solution amiable n’ait pu être trouvée au différend qui oppose la commune de Saint-Ouen et l’association Mains d’Œuvres depuis 2014.

Soutenu par le ministère de la Culture et de nombreux services de l’Etat, ce lieu constitue en effet une ressource pour les initiatives culturelles du territoire portées par les habitants et pour les artistes qui y sont accueillis toute l’année en résidence.

Pour le ministre, « La disparition d’un lieu artistique et culturel est toujours un échec auquel on ne peut se résoudre. »

C’est pourquoi, Franck Riester propose sous l’égide du ministère de la Culture une médiation entre les deux parties, dès que possible.

Par ailleurs, les services de l’Etat, en particulier la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, sont pleinement mobilisés pour que le matériel appartenant aux artistes et opérateurs culturels présents hier sur place leur soit restitué au plus vite.