Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, en accord avec Johanna Rolland, maire de Nantes, Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays de la Loire, Philippe Grosvalet, président du Conseil départemental de Loire Atlantique et Michel Messina, président de l’association, donne son agrément à la nomination de Eli Commins à la direction du Lieu Unique (LU), Scène nationale de Nantes, sur proposition unanime du jury réuni le 22 janvier 2021.

Depuis 2019, Eli Commins est directeur d’Atelier B/Matrice. Il a auparavant été directeur adjoint de La Panacée, centre de culture contemporaine de Montpellier, puis chargé de la coordination des politiques numériques au ministère de la Culture. Il est également créateur de dispositifs numériques et documentaires.

Fidèle à l’esprit pionnier du Lieu Unique, Eli Commins veut en faire un espace vivant, en mouvement permanent, faire dialoguer spectacle vivant et arts visuels, se croiser les pratiques et les usages artistiques et culturels populaires et « savants », tout en les interrogeant à travers des temps de débat conçus pour s’adresser au plus grand nombre.

Le Lieu Unique sera le lieu des expérimentations, qu’il s’agisse de nouvelles formes esthétiques ou de modalités de relations avec les populations et les territoires qu’Eli Commins veut interactives et fédératrices. L’ouverture de la Libre Usine, inscrite dans la vie de son quartier, permettra de concrétiser cette démarche. 

Ainsi le Lieu Unique sera-t-il à l’origine d’une filière de création novatrice qui, en multipliant les collaborations, viendra irriguer les réseaux de création et de diffusion aux niveaux national, européen et international, facilitant la circulation d’œuvres et de pratiques inédites. Le projet d’Eli Commins renforcera également la contribution du LU aux coopérations et aux dynamiques artistiques à l’échelle métropolitaine, départementale et régionale.

Avec l’équipe du Lieu Unique, le nouveau directeur aura la responsabilité d’accompagner la reprise des activités dès que les conditions sanitaires le permettront afin que la vie culturelle retrouve toute sa vigueur.

Eli Commins succède à Patrick Gyger qui a dirigé le LU entre 2011 et 2020 et dont la Ministre tient à saluer l’engagement à maintenir l’esprit de ce lieu artistique et culturel atypique, dans son approche de la création comme dans sa relation aux populations.