Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, en plein accord avec Michel Moine, maire d’Aubusson, Valérie Bertin, présidente de la Communauté de communes Creuse Grand Sud, Valérie Simonet, présidente du Conseil départemental de la Creuse, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine, et Marie Combes et Benoîte Doazan, co-présidentes du Théâtre Jean Lurçat, donne son agrément à la nomination de Christine Malard à la direction du Théâtre Jean Lurçat, Scène nationale d’Aubusson, sur proposition unanime du jury réuni le 26 novembre 2020.

Christine Malard est secrétaire générale du Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine depuis 2015. Elle a auparavant été directrice du Théâtre Le Coléo et responsable des affaires culturelles de Pontcharra (Isère), directrice de l’Institut français de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso et directrice de l’Alliance française de Hangzhou en Chine.

Inscrivant cette phrase d’Édouard Glissant, « Agis dans ton lieu, pense avec le monde » en exergue de son projet, Christine Malard envisage une programmation pluridisciplinaire d’œuvres qui parlent du monde, placée sous le signe de la diversité, des esthétiques et des imaginaires. Cette programmation conservera toute sa place au théâtre tout en augmentant celle de la danse, de la musique et de la marionnette. Une partie significative des œuvres proposées s’adressera aux enfants et aux jeunes. Dans une volonté de toucher tous les habitants du territoire, plusieurs spectacles sillonneront les routes creusoises avant de venir à Aubusson.

Trois compagnies artistiques seront associées à son projet. Les artistes résidant en Creuse, ceux qui émergent comme les plus confirmés, seront aidés dans leur travail de création et la diffusion de leurs œuvres au-delà des frontières régionales.

Un partenariat avec le Festival des Francophonies de Limoges permettra d’accueillir des artistes étrangers francophones, à travers la coproduction et l’accueil de trois spectacles. Le projet engagé avec la Maison Maria Casarès d’Alloue, « Visage de la jeunesse en Europe » sera poursuivi. Le festival « Au bord du risque » deviendra annuel et annoncera une saison estivale consacrée aux arts de la rue et au cirque.

Christine Malard entend mettre en œuvre son projet dans un esprit collaboratif et sur un mode de dialogue créatif avec les nombreux acteurs du territoire creusois, collectivités, associations, structures œuvrant dans le champ culturel ou dans d’autres domaines, avec l’ambition d’expérimenter de nouvelles pratiques en lien avec la spécificité du territoire rural et l’exigence d’inclure tous les habitants.

Elle succède à Gérard Bono qui dirige le Théâtre Jean Lurçat depuis 2002 et dont la Ministre tient à saluer l’exigence et l’engagement constants au service des artistes et de la création, et de leur rencontre avec toutes les populations.