Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, annonce la nomination d’Amélie Simier à la direction du musée Rodin à compter du 3 mai 2021.

Experte en sculpture du XIXème siècle, Amélie Simier est conservatrice générale du patrimoine. Amélie Simier était jusqu’à présent directrice du musée Bourdelle (Paris). Auparavant, elle a dirigé le musée Zadkine après avoir assuré la conservation du fonds de sculptures des XIXème et XXème siècles du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Elle a par ailleurs enseigné l'histoire de la sculpture pendant plus de quinze ans, en particulier à l’Ecole du Louvre.

Son expertise scientifique reconnue et son expérience de la direction de musées monographiques consacrés à de grands sculpteurs lui permettront de construire, sur chacun des deux sites de Paris et Meudon du musée Rodin, une programmation et une politique d’éducation artistique et culturelle à même de toucher un large public, notamment le public francilien, tout en confortant la place cardinale de l’établissement dans le paysage de la recherche autour de Rodin. Avec l’ensemble des équipes du musée, Amélie Simier aura également à cœur de faire aboutir les partenariats permettant d’assurer le rayonnement du musée et d’assurer la pérennité de son modèle économique exceptionnel, tel que voulu par Auguste Rodin lors de sa donation à l’Etat, en 1916.

La nomination d’Amélie Simier a fait l’objet d’un avis unanimement favorable du conseil d’administration de l’établissement. Elle succèdera à Catherine Chevillot qui, après trois mandats à la direction du musée Rodin, a été nommée présidente de la Cité de l’architecture et du patrimoine à compter du 8 mars 2021. Roselyne Bachelot-Narquin tient à saluer l’action de Catherine Chevillot à la tête du musée Rodin auquel elle a su donner un nouvel élan, notamment au travers des travaux de rénovation de l’hôtel Biron, tout en confortant son modèle économique unique, dans le respect du droit moral de l’artiste.