Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024 sont une occasion exceptionnelle de renforcer et renouveler le dialogue entre le monde du sport et celui de la culture qui partagent tant de valeurs communes : celles de l’exigence, du partage, du respect, de l'accomplissement de soi.

Le ministère de la Culture se mobilise dès cette année en vue du lancement de l’olympiade culturelle à l’automne 2021, en liaison avec le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques : une riche programmation où le sport sera l’occasion des projets culturels aux formats les plus variés. Plusieurs opérateurs nationaux, dont certains accueillent des épreuves olympiques et paralympiques comme le Grand Palais (escrime, taekwondo) et le Château de Versailles (équitation, pentathlon moderne), se sont engagés dans la préparation d’une programmation à la hauteur de l’évènement.

C’est ce dialogue entre sport et culture, entre sport et création, entre sport et patrimoine que la ministre de la Culture, Madame Roselyne-Bachelot-Narquin, en présence de Monsieur Tony Estanguet, Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024, est venue encourager en mobilisant les représentants du ministère de la Culture sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin.

L’enjeu est de créer les conditions d’une programmation culturelle diverse et inventive où le sport et la culture se retrouvent. Le ministère de la Culture souhaite que le plus grand nombre puisse s’emparer de l’évènement. 

Depuis l’origine les Jeux Olympiques et Paralympiques allient, sport et culture. Cette ambition a été mise au cœur de sites de compétition des Jeux de Paris 2024. A compter de la clôture des Jeux de Tokyo, l’Olympiade culturelle de Paris 2024 fera rayonner la richesse et la diversité de la culture en France. Pendant un peu plus de trois ans, des collaborations artistiques et des évènements accessibles à un large public seront organisés partout en France. Ils valoriseront tant la création que le patrimoine de notre pays et de ses multiples cultures locales, dans toutes les disciplines artistiques. Cette programmation sera suivie du Festival Olympique, qui se tiendra dans les territoires qui accueilleront les compétitions pendant les Jeux de 2024.

Une œuvre originale de l’artiste Marjane Satrapi sera tissée par les artisans de la Manufacture des Gobelins

Marjane Satrapi a accepté de réaliser une œuvre qui fera l’objet d’une tapisserie inspirée des Jeux Olympiques. Il s’agira de la première œuvre artistique de l’Olympiade culturelle. La tapisserie sera tissée à la main pendant trois ans par les artisans des manufactures nationales des Gobelins et de Beauvais et sera achevée en 2024. 

Ce projet est le fruit d’une association d’exception entre le ministère de la culture qui a mobilisé le Mobilier national, haut lieu de patrimoine français et acteur majeur de la création contemporaine et de la promotion des arts décoratifs à la française et le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. 

« La préparation de ces Jeux Olympiques et Paralympiques nous donne une formidable possibilité d’organiser des manifestations dans l’ensemble du champ culturel et à destination de tous : elles seront autant d’occasions de célébrer la vitalité de notre création artistique et la richesse de notre patrimoine, et plus généralement les liens entre sport et culture. » a déclaré Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture.

Pour Tony Estanguet, président de Paris 2024, «Cette première coopération entre Paris 2024, le Mobilier national et l’artiste Marjane Satrapi lance notre Olympiade culturelle sur trois ans, l’occasion de valoriser nos artistes mais aussi toute l’excellence du savoir-faire français. Elle symbolise notre volonté commune de renforcer les liens entre le sport, l’art et la culture grâce à la force d’inspiration des Jeux. ».

Comme l’explique Hervé Lemoine, directeur du Mobilier national « Tisser pour un grand évènement est une véritable tradition pour notre institution. Nos métiers d’art sont hérités de l’histoire mais sont résolument inscrits dans le présent. C’est une grande fierté pour nos manufactures de pouvoir mettre ce savoir-faire d’exception au service des valeurs de l’olympisme. »

Le projet artistique de l’artiste Marjane Satrapi

L’artiste franco-iranienne fait rayonner la France à travers le monde grâce à des œuvres qui reflètent avec poésie la rencontre des cultures. Auteure de bandes dessinées, peintre et réalisatrice talentueuse, Marjane Satrapi a confié être « particulièrement honorée de pouvoir s'associer au projet de Paris 2024 et travailler en étroite collaboration avec les artisans des manufactures du Mobilier national ».

Ce triptyque rend hommage à l’histoire avec une lanceuse de javelot rappelant l’affiche officielle des Jeux de 1924, fait référence à la si importante parité femme-homme qui est un premier historique dans l’Histoire des Jeux et salue enfin les nouveautés et l’innovation en lien avec les nouvelles épreuves urbaines de breaking et de skateboard inscrites aux Jeux de Paris 2024.

La création de la tapisserie fera l’objet d’un dialogue étroit entre l’artiste et le savoir-faire exceptionnel des artisans. La maquette modèle – ou « carton » - élaborée par l’artiste, première étape du processus créatif, fait apparaitre la composition et les motifs de la tapisserie tels que désirés par l’artiste. La seconde phase va mettre à l’honneur le travail des merveilleux teinturiers et des lissiers des manufactures nationales des Gobelins et de Beauvais à l’expertise mondialement reconnue. Le tissage de cette tapisserie qui mesurera 9 mètres par 3,3 mètres de hauteur débutera dès le mois de septembre 2021 et durera trois ans. Il s’agira à n’en pas douter de l’une des œuvres emblématiques des Jeux.

Contact presse Paris 2024

Mélodie Martin

mmartin@paris2024.org

0679238412

Contact presse Mobilier national

Loïc Turpin - Loic.Turpin@culture.gouv.fr