Florence Malraux avait été l’assistante de François Truffaut sur le tournage de Jules et Jim, l’un des plus beaux films du grand cinéaste. L’assistante aussi d’Alain Cavalier, de Joseph Losey mais tout particulièrement de son époux, Alain Resnais, qu’elle seconda dans la réalisation de la plupart de ses films : L’année dernière à Marienbad, La Guerre est finie, Providence, La vie est un roman, Mélo…

Cette expérience, Florence Malraux avait su la mettre d’une autre façon au service des autres, en acceptant en 2009 la présidence de la commission d’avance sur recettes du Centre national de la cinématographie.

La fille d’André et Clara Malraux était plus qu’une héritière, elle sut remarquablement rendre ce qu’elle avait reçu. Son nom était célèbre, mais elle s’était fait un prénom. Elle aura rendu meilleurs encore ceux qui ont eu le bonheur de la rencontrer.

Franck Riester, ministre de la Culture, adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.