Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, fait part de sa très grande émotion à l’annonce du décès de Laurent Bouvet.

Homme de conviction, la lutte pour la défense des valeurs républicaines et particulièrement la laïcité a marqué son action. Grand défenseur de la gauche républicaine, cet intellectuel aimait la chose politique. 

Agrégé de sciences politiques, professeur, politologue, il est le co-fondateur du Printemps Républicain, qu’il était fier de décrire comme un «  mouvement  artisanal, lancé avec des gens très différents  ». 

Auteur de nombreux ouvrages sur l’identité, il a popularisé le concept « d’insécurité culturelle », emprunté au géographe Christophe Guilluy.

Ardent débatteur, sa détermination et sa pensée continueront à éclairer nos réflexions. Il manquera incontestablement au paysage intellectuel français.

Roselyne Bachelot-Narquin adresse ses condoléances aux proches de Laurent Bouvet.