L’office central de lutte contre le trafic de biens culturels (OCBC) est un service de la Direction centrale de la police judiciaire créé en 1975.

Il a pour objectif de lutter contre le trafic des biens culturels, une délinquance organisée dégageant des profits particulièrement importants.
Son travail repose, outre la réalisation d'enquêtes d'envergure liées à la criminalité organisée, en l’exploitation de la base TREIMA (thésaurus de recherche électronique et d'imagerie en matière artistique), alimentée par les dossiers de plainte déposés auprès des services de police ou de gendarmerie en cas de disparition d’œuvres.