Rapport établi par Catherine Meyer-Lereculeur, chargée de mission d'inspection générale.
Rapport IGAC n° 2016-44

« L’État est garant de l’égalité des traitements des personnes handicapées sur l’ensemble des territoires et définit des objectifs pluriannuels d’action » en vertu de l’article 2 de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Le rapport évalue l’accessibilité de ces personnes aux pratiques culturelles et artistiques relevant de la compétence du Ministère de la culture. Il analyse les offres existantes dans ses établissements publics nationaux et dans de nombreuses structures soutenues par ses services (labels, réseaux et scènes conventionnées).

Tous les théâtres nationaux proposent des spectacles adaptés pour les déficients visuels et auditifs et un grand nombre de structures présentent des opéras audio-décrits.

Le rapporteur formule près de quarante recommandations : inscrire dans la loi l’obligation de prévoir des dispositifs spécifiques dans les contrats d’objectifs ou les cahiers des charges, alléger le coût des adaptations, favoriser l’innovation et la qualité de ces spectacles et faire mieux connaître ces représentations aux spectateurs concernés.

Concernant l’accès aux pratiques artistiques en amateur et dans les conservatoires territoriaux, le rapport fait trois préconisations : obligation d’accueil des élèves handicapés dans les conservatoires territoriaux, amélioration des formations des professionnels ayant en charge l’adaptation de ces spectacles, bilan de l’accès des personnes handicapées à ces structures.

Avertissement pour le rapport : l'accessibilité dans le domaine du spectacle vivant Rapport d'inspection IGAC n°2016-44

 

Tome 3 Annexes juridiques : l'accessibilité dans le domaine du spectacle vivant Rapport d'inspection IGAC2016-44

 

Tome 2 Annexes techniques : l'accessibilité dans le domaine du spectacle vivant Rapport d'inspection IGAC2016-44