Répétitions, captations sans public, tournages de films et de séries… En dépit du confinement, les initiatives se multiplient pour que « la création continue », selon les mots de la ministre de la Culture. Troisième volet : l’association IVT aménage ses missions pour continuer à jouer son rôle de carrefour culturel (3/4).

Dédié à la recherche artistique, linguistique et pédagogique autour de LSF (la langue française des signes) et des arts visuels et corporels, l’association International Visual Theatre (IVT) est depuis 1977 un espace d’échange et de découverte pour tous les publics, qu’ils soient sourds ou entendants.

Contrainte, en cette fin d’année 2020, de fermer momentanément ses portes au public, elle demeure néanmoins active, avec un objectif clef : continuer à transmettre la culture et la langue des signes par le théâtre et l’enseignement. Entretien avec Jennifer Lesage – David, qui dirige, avec Emmanuelle Laborit, ce lieu emblématique de la culture sourde. 

IVT

L’International Visual Théâtre est constitué de trois pôles : un théâtre, un centre de formation et une maison d’édition. Comment ces derniers adaptent-ils leurs activités à ce second confinement ?

Il est indispensable de continuer à faire vivre la structure, pour des raisons économiques bien sûr, mais aussi pour des raisons sociales. Notre cœur de métier porte à la fois sur la culture et la langue, deux domaines où la question du lien avec autrui est centrale. Toutes nos missions sont vivantes, elles reposent sur des échanges – entre le public et les artistes, entre les enseignants et les élèves, entre les sourds et les entendants… Les confiner, c’est prendre le risque de les asphyxier. Nous faisons donc notre possible pour nous adapter afin d’assurer une continuité, tout en étant scrupuleusement respectueux des règles sanitaires.

Notre maison d’édition propose de la vente en ligne, y compris en dehors de la France. Nous avons dû annuler toutes les formations non permises par les critères gouvernement, mais nous maintenons les cours de langue des signes en présentiel en adaptant le format au contexte sanitaire. Nous proposons également des cours à distance pour les particuliers, ainsi que des formations sur mesure pour les structures qui le demandent.

Côté spectacle, nous continuons à accueillir des résidences de création, et nous misons sur des propositions originales qui se déclinent au format numérique comme cela va être le cas avec l’édition spéciale de Mimesis pour laquelle Emmanuelle Laborit offrira une performance artistique inédite. Nous préparons enfin 2021 car tous les enjeux se reportent sur cette prochaine année…

La langue des signes donne accès à un autre regard sur le monde, à une approche sensible singulière

IVT se définit comme « un espace d’échange, de rencontre et de découverte pour les sourds et les entendants ». En quoi la transmission de la langue des signes et la diffusion de sa culture est-elle, encore et toujours, un enjeu vital ?

Il s’agit d’une langue et d’une culture qui donnent accès à un autre regard sur le monde, à une approche sensible singulière. Cette différence est une richesse, c’est pourquoi elle est essentielle. Pour certains, la langue des signes est vitale car elle apporte un accès à l’information, à la connaissance, à la critique, à l’expression, à l’épanouissement. De plus c’est une langue de partage, elle est utile pour tous, pour une société plus ouverte sur les différences, plus représentative de la diversité, permettant plus de rencontres et d’échanges avec les autres. IVT est un carrefour culturel qui permet la découverte d’une culture et d’un art sourd, qui place le vivant au premier plan. Le spectacle est vivant, la langue des signes est une langue gestuelle et visuelle, elle est corporelle, l’émulation et la transmission passent par les individus - nous sommes dans le « ici et maintenant ».

IVT

 

Initialement prévu du 25 au 28 novembre, le festival Mimésis aura exceptionnellement lieu en ligne, le samedi 28 novembre à 19h. Pourriez-vous nous en dire plus sur cette édition spéciale qui, comme toutes vos propositions, s’adresse aussi bien aux sourds qu’aux entendants ?

Cela fait 10 ans qu’IVT propose aux spectateurs de découvrir les arts du Mime et de Geste à travers ce festival de formes courtes. Cet événement est conçu par les compagnies Hippocampe, Les Eléphants Roses, Mangano-Massip et Platform 88. Il s’adresse à tous car il s’agit de propositions visuelles sur un art qui met en avant une dramaturgie corporelle. Le programme de cette édition 2020 a été enrichi de quelques interludes, qui seront traduits en Langue des signes. Il inclura en outre la participation d’invitées spéciales telles qu’Emmanuelle Laborit, Claire Hegen ou encore Camille Boitel. Nous nous efforçons de travailler en lien étroit avec les compagnies pour trouver les adaptions les plus propices au maintien du travail artistique.

Les formations proposées par IVT

 

L’association propose quatre types de formations au total : linguistiques, culturelles, pédagogiques et artistiques. Les formations en langue des signes correspondent au reférentiel européen des formations en langue, et sont reconnues par le ministère de l’Education nationale pour la préparation au Diplôme de Compétence en Langue (DCL). Des cours du soir et des cours à distance sont disponibles pour les élèves débutants, autrement l’enseignement se fait dans le cadre de stages intensifs, permettant de passer du niveau introductif au niveau avancé. Des formations ponctuelles plus spécifiques, orientées vers la préparation du DCL ou le perfectionnement de la LSF, sont également proposées.

Les formations culturelles regroupent cinq modules. Les modules « favoriser son insertion socio-professionnelle en tant que sourd », « approfondir sa culture sourde et sa LSF », « comprendre la place sociale des sourds au regard de l’histoire sourde » et « International Sign, découverte et pratique » sont destinées aux personnes signantes. Le module « Les sourds : mieux les connaître pour mieux échanger » est quant à lui proposé aux personnes non signantes.

Les formations pédagogiques sont accessibles aux parents et aux enseignants qui souhaitent apprendre à transmettre la LSF aux enfants.

Enfin, les formations artistiques prennent la forme de Master Class variées (Jeu d’acteur, Chansigne...), adressées aux artistes signants. Elles sont assurées par des artistes de la scène, metteurs en scène, professionnels reconnus par leurs pairs.Des ateliers théâtres adultes et enfants sont également proposés aux amateurs pratiquant la LSF dans une optique de partage et de transmission.