Une campagne de restauration de la couverture est maintenant nécessaire pour assurer la pérennité de cet édifice classé monument historique

La Cathédrale de Saint-Arnoux à Gap, construite à la fin du XIXe siècle, de 1867 à 1904, est la dernière des grandes cathédrales « traditionnelles » construites en pierre de taille. Elle est consacrée en 1895 et classée monument historique le 9 août 1906 au même titre que toutes les cathédrales de France.

Cathédrale St Arnoux - vue d'ensemble

 

Cathédrale St Arnoux

C’est un édifice à l’historicisme pointilleux dans lequel les architectes ont su harmoniser les styles roman‐provençal et gothique des édifices antérieurs. En effet, se succèdent sur ce site depuis l’installation des premiers évêques de Gap au IVème siècle, 7 édifices différents. Le dernier en date est celui que nous connaissons aujourd’hui, tel qui fut achevé en 1904.
Cependant, malgré son jeune âge, à peine une centaine d’années, de nombreux désordres structurels et matériels sont apparus dès le début. En effet, il s’avérerait que l’édifice ait été réalisé parfois à l’économie, en privilégiant l’aspect esthétique aux dépens de la qualité technique.


 

Cathédrale St Arnoux - la couverture vue du clocher

Plusieurs campagnes de travaux ont alors été entreprises afin d’assurer la pérennité du bâtiment : ainsi, la restauration des façades vient de s’achever.
La restauration des couvertures de la nef, du transept, des bas-côtés et du chevet prévue dans le cadre du Plan de Relance s’inscrit dans la continuité de ces travaux.
Ils permettront de mettre hors d’eau les charpentes et les voûtes intérieures qui subissent des infiltrations d’eau importantes, visibles à l’intérieur. Ils garantiront également une bonne conservation des parements qui viennent d’être restaurés grâce à la restauration et à l’amélioration des systèmes d’évacuation des eaux pluviales et des habillages.

Le financement des travaux dans le cadre du Plan de relance couvre la restauration des couvertures pour un montant de 1,4 M€, avec une phase en 2021 (1,2 M€) et une en 2022 (0,2 M€).

Cathédrale St Arnoux - chantier