Pascal Mailhos, préfet coordonnateur du bien culturel en série "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France", présidera, lundi 19 janvier à Toulouse, le premier Comité interrégional consacré à la gouvernance de ce bien culturel en série inscrit en 1998 sur Liste du patrimoine mondial par l'Unesco.

En effet, l'État (ministère de la Culture et de la Communication) est le garant de la valeur universelle exceptionnelle de ce bien et, à ce titre, responsable de sa sauvegarde et de sa valorisation devant le Centre du patrimoine mondial.

Ce bien est constitué de composantes solidaires et réparties par thème : la dévotion (cathédrales, églises, basiliques, dolmen), l'accueil et les soins (anciens hôpitaux, abbayes) et les accès et franchissements (ponts, porte d'entrée de ville et sections de sentier). Il s'étend sur 13 régions, 31 départements et 95 communes. Il est composé de 64 monuments, 7 ensembles et 7 sections de sentier, dont, pour la seule région Midi-Pyrénées, 21 monuments, 5 ensembles et 6 sections de sentier.

Le Comité interrégional du bien réunira propriétaires, gestionnaires et l'association de coopération interrégionale "Compostelle", structure animatrice du réseau des composantes. Il permettra à l'ensemble des acteurs des territoires de partager des objectifs communs, d'échanger de bonnes pratiques et de faciliter la création et l'organisation de commissions locales qui participeront à la gouvernance du bien culturel. Ces commissions devront contribuer à la mise en œuvre des plans de gestion au niveau local et à l'échelon interrégional.

Auditorium Alaric, 12 place Saint-Étienne à Toulouse,
lundi 19 janvier, de 9 h à 17 h

Logo Chemins Unesco