La DRAC LR s’est rapprochée de la CCI de Montpellier et de la Chambre des notaires de l’Hérault pour s’engager dans une démarche de développement du mécénat sur le territoire de l'Hérault. Une convention a été signée en novembre 2013, puis un fonds de dotation « Mécènes Montpellier Méditerranée » est né en juillet 2014.

Le fonds de dotation pour le mécénat culturel a lancé son premier appel à projets du 15 octobre au 15 décembre 2014 sur le territoire de l’Hérault.

30 projets culturels ont été déposés. Le 29 janvier, un comité d’experts issus du monde de la culture, de l'entreprise, de la société civile ont présélectionné 10 projets suivant une grille d’évaluation croisant critères économie et culture.

Les porteurs de projets sont venus défendre leurs actions devant  les mécènes le 5 février lors d’une audition.

8 projets seront finalement soutenus par le fonds de dotation.

Il s’agit de :

-  Iconoscope « installation sonore de Céleste Boursier Mougenot, artiste présent à  la Biennale de Venise » 

-  Théâtre La Vista pour son pass à 2 euros l’entrée, projet d’insertion par la culture qui vise à créer du lien entre le théâtre, les artistes et  les habitants

-  Cie de danse Yann Lheureux, rare birds, solo christina création itinérante d’Arts Trans Fabrik autour du Grand Pic Saint-Loup

-  Le Studioo d’art contemporain à Gignac : création d’un lieu d’art mulimedium dans les vignes par Patrice Palacio, artiste plasticien  et Stéphane Villafane, architecte

-  Rencontres du collectif Koa Jazz et musiques improvisées avec entre autres au programme le trio Marc Ducret

-  Cie Mouvements de Salia Sanou : promenade chorégraphique dans l’espace public alliant patrimoine et danse, chorégraphe burkinabé qui interroge le « corps urbain »

-  Cantigas espagnols du XIIème siècle et troubadours occitans : résidence de création de l’ensemble Discantus programme mettant à l’honneur le patrimoine médiéval (manuscrit conservé à Montpellier) par le   centre d’interprétation des musiques médiévales

-  Festival des Architectures Vives pour la Grande Motte : parcours architectural de 8 installations éphémères créées par de jeunes architectes, du cœur de ville au font de mer.