A l’initiative de l'Etat, le 29 novembre à Toulouse à l’espace EDF Bazacle, a été signée la première charte de développement du mécénat en Occitanie entre le préfet de région et les représentants de la société civile, la Chambre de Commerce et d’Industrie Occitanie, l’Ordre des Experts-Comptables, région Montpellier et région Toulouse Midi-Pyrénées, le Conseil Régional des Notaires de la Cour d’Appel de Montpellier, la Chambre des Notaires de la Cour d’Appel de Toulouse, les Bâtonniers de l’Ordre des Avocats de Montpellier et de Toulouse.

Les protocoles pour le développement du mécénat culturel signés à partir de 2005 par le ministère de la Culture et ses partenaires du monde économique et juridique ont permis le développement d’un vaste réseau territorial de correspondants mécénat. Ce maillage a largement contribué à d’une part implanter le mécénat dans le tissu économique et d’autre part à soutenir l’essor du mécénat populaire.

À l’heure où la loi Aillagon fête ses 15 ans et un rapport du Sénat promeut le mécénat comme "outil indispensable de la vitalité culturelle" en proposant de faire évoluer la loi notamment pour les TPE, PME, cette convention va permettre aux acteurs de la charte de mieux collaborer et de favoriser ainsi toute forme de partenariat entre les porteurs de projets culturels et les entreprises de la région.

Tous partagent l’idée que l’attractivité des territoires est essentielle au développement économique de la région et que cette attractivité est indissociable de la culture (valorisation du patrimoine culturel, des structures culturelles et encouragement des initiatives culturelles des entreprises, des élus locaux et des particuliers).

La création de « pôles régionaux du mécénat » est le second volet de cette volonté de structuration qui permet de conjuguer, dans un cadre organisé, moyens, réseaux et compétences.
Répondre à la problématique de la taille du territoire par la proximité en assurant la présence des
  correspondants sur l'ensemble du territoire,

  • Mettre en relation les parties prenantes,
  • Accompagner les mécènes et porteurs de projets dans leur démarche,
  • Être une source de contenus informatifs de référence,
  • Se positionner comme un observatoire du mécénat,
  • Faire évoluer le mécénat de compétences,
  • Moderniser les outils à disposition de l'action mécénat.

Au cœur de cette rencontre inédite, l’intérêt général a été partagé : La Jungle, agence de communication digitale, a présenté le projet de plateforme, Toulouse Business School restitué la synthèse de l’étude mécénat en Occitanie, et l'entreprise mécène Collection Localisation Satellites (CLS) témoigné de son engagement aux côtés du porteur de projet VNF/Canal du Midi.