Exposé dans deux vitrines mises en place dans la sacristie en 1939, le trésor de la cathédrale d’Orléans n’était plus visible du public depuis plusieurs décennies. Il bénéficie depuis 2020 d’un nouvel aménagement dans l’une des chapelles du déambulatoire, dédiée à saint Michel, qui est désormais vouée à sa présentation permanente.

Vue d’ensemble de la chapelle Saint-Louis après travaux

Le projet mené à bien répondait à deux objectifs : permettre librement la vision des objets présentés ; respecter le caractère et l’ordonnancement de la chapelle Saint-Michel, dont le décor et le mobilier, renouvelés au XIXe siècle, forment une séquence continue avec les autres chapelles du déambulatoire.

Cette volonté d’intégration a abouti à la création d’une grande vitrine habillée de bois de chêne, offrant une bonne vue d’ensemble des objets et reprenant le volume du confessionnal néo-gothique en vis-à-vis duquel elle est implantée. Conçue dans le strict respect des normes de sécurité et de conservation préventive avec contrôle et régulation de l’hygrométrie intérieure, la vitrine bénéficie d’un éclairage soigné, mettant en valeur les pièces d’orfèvrerie exposées.

La nouvelle vitrine du trésor

La sécurité de la chapelle, placée, comme la vitrine, sous alarme électronique, a été renforcée par la pose, à l’extérieur, d’une grille de défense sur chacune des baies et, à l’entrée, d’une grille haute monumentale ; celle-ci intègre, en la renforçant, la clôture du XIXe siècle, ce qui a pour effet de maintenir, en partie basse, la continuité de niveau et de décor avec les clôtures des autres chapelles.

Le contenu de la vitrine est visible du public au travers de cette grille et son éclairage se déclenche, pour un temps limité, lorsque celui-ci s’en approche. Enfin, une information sur l’histoire, la composition et la spécificité du trésor présenté, est donnée par un pupitre qui s’intègre à la signalétique de la cathédrale mise en place en 2015.

Maîtrise d’ouvrage : Drac Centre-Val de Loire / Maîtrise d’œuvre : Régis Martin (ACMH) / Réalisation de la vitrine : Ateliers de la Chapelle.