Afin de favoriser la réouverture progressive au public des bibliothèques territoriales, librairies, musées, salles de spectacle, monuments et services d'archives, ainsi que la reprise des actions culturelles et d’éducation artistique et culturelle, les activités artistiques dans le champ du spectacle vivant et le redémarrage des chantiers d'archéologie préventive sur l'ensemble du territoire, le ministère de la Culture a conçu avec les professionnels ces documents d'aide, sans valeur contraignante.

Dernière mise à jour le 21 juillet 2020

Dernière actualisation : le 17 juillet avec le Guide d'aide à l'organisation des festivals dans le champ des arts et de la cultures
Ces guides concernent les :
  • Activités artistiques dans le champ du spectacle vivant
  • Ateliers d’artistes, ateliers partagés, résidences et gestion des collections
  • Bibliothèques territoriales
  • Conservatoires classés et lieux d’enseignements artistiques publics
  • Espaces d’exposition
  • Festivals
  • Opérations d'archéologie préventive
  • Organisation d'actions culturelles et d’éducation artistique et culturelle
  • Organisation de séances de cinéma en plein air
  • Librairies
  • Musées et monuments
  • Salles de cinéma
  • Salles de spectacle
  • Services d'archives
Tous les guides disponibles sont actualisés et téléchargeables par ce lien sur le site du ministère de la Culture
 
Activités artistiques dans le champ du spectacle vivant

Le guide a pour objectif de préciser, sous la forme de recommandations, destinées aux structures  culturelles (établissements publics, structures labélisées, compagnies…) les mesures à mettre en œuvre afin d’accompagner la reprise des activités artistiques (création, répétition, construction décor, réalisation de costumes, représentations…).

Il appartient aux employeurs de prendre les mesures qui permettront d’assurer la santé et la sécurité des salariés (artistes, techniciens, collaborateurs artistiques…) permanents et non permanents sous leur responsabilité en associant les salariés à la définition et à la mise en place de ces mesures. Il appartient également aux employeurs de mettre en œuvre les mesures qui permettent de garantir la sécurité des équipes artistiques accueillies en résidence.

Il est recommandé d’intégrer ces recommandations dans la préparation de la stratégie globale de reprise d’activité. Il appartient aux employeurs de les adapter à leur secteur, à leurs différentes activités, à l’évolution de la crise et des décisions prises par les autorités. Elles sont complémentaires des mesures sanitaires (gestes barrière, distanciation, etc.) ou administratives. Avant d’envisager la reprise des activités artistiques, il est indispensable que l’employeur s’assure de sa capacité à mettre en place les mesures adaptées et à les faire appliquer pour chacune d’elles. Dans le cas contraire, leur reprise doit être repoussée jusqu’à ce que les conditions sanitaires le permettent.

Il est conseillé par ailleurs de suivre régulièrement l’évolution de la situation et des consignes données par les autorités et en particulier par les Ministères du Travail et de la Santé (Cf. Liste des sites et de ressources de référence à la fin de ce document) et d’adapter les mesures prises en fonction de celles-ci.

Le guide a été élaboré par le ministère de la culture en collaboration avec le bureau du Conseil National des Professions du Spectacle, puis partagé avec les experts médicaux du CMB, de la DIRECCTE Ile-de-France et de la CRAMIF. Les recommandations s’appuient sur l’avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 24 avril, ainsi que sur le protocole national de déconfinement du ministère du Travail. Le contenu a été enrichi à la lecture des protocoles issus de différents secteurs d’activité accueillant du public.

Consultez le Protocole de réouverture des lieux patrimoniaux et culturels accueillant du public en Nouvelle-Aquitaine - non listés dans le décret N°2020-548 du 11 mai 2020 -

 

Le décret 2020-548 du 11 mai 2020, prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19, donne aux préfets de département la possibilité d’autoriser l’ouverture des musées et monuments dont la fréquentation habituelle est essentiellement locale. Cette autorisation est assortie de l’avis du maire et de la présentation d’un protocole sanitaire de reprise d’activités. Le ministère de la culture a publié un guide pour aider les établissements à construire ce protocole de manière à respecter les règles de distanciation et les gestes barrière. Les musées de Nouvelle-Aquitaine sont considérés dans leur totalité comme susceptibles de bénéficier d’une autorisation de réouverture s’ils en formulent la demande et s’ils peuvent démontrer leur capacité à assurer la sécurité de leurs visiteurs et de leurs agents.

Pour les jardins consultez la Charte sanitaire Comité parcs et jardins de France.pdf
 
Voir aussi la Carte interactive des lieux culturels à nouveau ouverts