Le ministère de la Culture a choisi un cabinet de recrutement pour l’accompagner dans ses efforts de recherche de profils pour des recrutements diversifiés.

Elargir le vivier de recrutement du Ministère : tel est l’objet de l’accord-cadre récemment signé entre Mozaïk RH et le ministère de la Culture. Le ministère de la Culture poursuit ainsi sa démarche volontariste de prévention des discriminations et de promotion de l’égalité et de la diversité, illustrée par l’obtention en 2017 des deux labels Egalité et Diversité délivrés par l’AFNOR.

Le Ministère souhaite ainsi bénéficier de l’expertise du cabinet pour détecter des profils de candidats issus des quartiers politique de la ville, et d’une évaluation basée uniquement sur les compétences. L’objectif est ainsi de permettre à toute personne de talent d’accéder aux postes ouverts par le Ministère, aux niveaux central et déconcentré.

Conclu pour une durée de quatre ans, le dispositif couvre toutes les filières (personnels administratifs, techniques, etc.) relevant du ministère de la Culture, et concerne les postes contractuels vacants.

Ainsi, le ministère de la Culture réaffirme sa capacité opérationnelle à accompagner des dynamiques positives en faveur d’un recrutement plus ouvert dans la fonction publique d’Etat. 

Selon Franck Riester, ministre de la Culture : “Le ministère de la Culture a un devoir d’exemplarité dans la promotion de la diversité et de l’égalité. Le combat contre toutes les formes de discrimination est une priorité absolue, pour moi et pour le Ministère. Notre engagement et notre mobilisation doivent se poursuivre. C’est pourquoi le ministère de la Culture se dote des outils pour répondre à son ambition d’ouverture et être à la hauteur de ces enjeux auxquels je suis très attaché”.