Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a décidé de nommer Alexia Fabre à la direction de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris (ENSBA), après une procédure de sélection conduite en étroite concertation avec le conseil d’administration de cet établissement public.

Conservatrice en chef du patrimoine, Alexia Fabre a dirigé de 1993 à 1998 le musée départemental de Gap avant de s’investir, dès 1998, dans le projet du MAC VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne, qu’elle dirige aujourd’hui.

Son projet pour l’École est fédérateur en matière de pédagogie et de recherche et affiche une réelle ambition pour les partenariats nationaux et internationaux, la programmation artistique et la gestion des collections. Elle devra conduire un important programme de travaux immobiliers en « site occupé », tout en veillant particulièrement aux enjeux de transition écologique, d’égalité, de diversité et de lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination – enjeux auxquels la Ministre de la Culture est particulièrement attachée.

Alexia Fabre succèdera à Jean de Loisy, dont le mandat est arrivé à échéance le 2 janvier dernier.

La ministre salue la qualité du travail accompli par Jean de Loisy, qui a mis son énergie au service du rayonnement de l’Ecole et a œuvré au renforcement des missions pédagogiques de l’établissement, avec notamment la création de quatre nouvelles chaires, une politique active de publications, de nouveaux dispositifs pour améliorer l’insertion professionnelle des étudiants. Il a également su renforcer les liens entre les missions pédagogique et muséale de l’établissement, avec notamment le Théâtre des expositions.