Portrait d'Ousmane Sow

Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow était l’un des géants de l’art contemporain. Ambassadeur de tout un continent, ses immenses guerriers à taille humaine ont fait le tour du monde et porté haut la dignité des peuples Noubas, Peuls, Massaïs, mais aussi des Indiens d'Amérique.

Sculpteur des corps après avoir été soignant, kinésithérapeute, il faisait surgir de ses mains une humanité puissante et résolument debout dans ces peuples oubliés. Pygmalion des temps modernes, il était du côté de la vie, qu'il insufflait à ses œuvres figuratives qu'il voulait accessibles à tous et que des millions de personnes ont pu admirer à Paris sur le pont des Arts.

En 2013, Ousmane Sow a été élu à l’unanimité à l’Académie des Beaux-Arts, devenant le premier artiste africain à siéger sous la coupole et façonnant pour l’occasion le pommeau de son épée d’académicien en un Nouba surgissant de l’arme.

Il était très attaché à la France et à Paris, qu’il appelait sa deuxième ville et dans laquelle il aimait séjourner quand il quittait sa ville natale de Dakar.

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.