Le grand éditeur Jean-Jacques Pauvert nous a quittés, lui qui fut un audacieux défenseur de la liberté, se défiant de toute censure.

Précurseur et transgressif, Jean-Jacques Pauvert a ouvert la voie de la libération des mœurs, n’hésitant pas à bousculer son époque, allant jusqu’à la condamnation pour avoir bravé la censure.

Au-delà de la réputation sulfureuse qu’il cultivait, il restera un grand professionnel de l’édition qui a su révéler des talents et sortir de l’ombre tout un pan de la littérature française.

Nous perdons aujourd’hui un des symboles de cette génération d’après guerre qui a transformé la société, et j’adresse mes condoléances à ses proches.