C’est avec une grande émotion que j'ai appris la condamnation en Turquie du pianiste Fazil Say. Je suis très attentive à la liberté d'expression des artistes en Turquie et cette annonce me préoccupe beaucoup.

 

Fazil Say est un virtuose reconnu internationalement pour son immense talent mais aussi pour sa liberté de ton et son indépendance intellectuelle. 

 

Je veux ici renouveler mon soutien à tous les créateurs, les artistes et intellectuels qui se battent pour faire triompher la liberté de créer et de penser.