La Ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti apprend avec une profonde tristesse la disparition de Valérie Benguigui, qui vient de nous quitter le 2 septembre. Cette comédienne, formée au Cours Florent et à l'école du Théâtre national de Chaillot, subtile, drôle et émouvante, était ce que l’on appelle un second rôle. Mais c’était un second rôle indispensable, un de ceux sans lesquels il n’y a pas de grand film et que la profession avait récompensé d'un très mérité César, cette année, pour son personnage de "Babou" dans le film "Le Prénom" d'Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte.

Aurélie Filippetti salue son jeu dans l'aventure du film "La Vérité si je mens!" et son travail de mise en scène, toujours dans le registre de l'humour et de la comédie, qui a ainsi permis à Valérie Lemercier et Charlotte de Turckheim, de déployer des nouvelles facettes de leur talent.

La Ministre tient également à saluer une femme de très grande qualité, une femme de cœur qui aura lutté jusqu’au bout contre la maladie, avec un courage admirable.