Le département de la Marne bénéficie de 13432 dépôts, un nombre imposant qui s'explique par deux volumineux dépôts archéologiques consentis aux musées de Reims et d'Epernay.

Un de ces dépôts reste d'ailleurs à récoler, ce qui explique le taux de récolement de 71,24 % sur l'ensemble du département, tandis que 512 biens restent non localisés. Ces derniers ont presque tous fait l'objet d'un classement, seules deux plaintes ayant été demandées, quoique non déposées à ce jour.

Enfin, les suites de 9 œuvres non localisées restent à déterminer, dont 7 en raison d'un blocage administratif sur le statut des dépôts au palais du Tau à Reims. 

Illustration : Portrait d'homme tenant une bouteille, dit aussi Le Buveur de champagne d'Alexis Grimou (1re moitié du XVIIIe siècle). Cette huile sur toile (MNR 828) a été déposée au musée du vin de Champagne et d'archéologie régionale par le musée du Louvre, puis sous-déposée au musée des beaux-arts de Reims en 2010, avant de retrouver les cimaises du musée d'Epernay à sa réouverture en 2020. Récupérée à la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle reste en attente de sa restitution à ses légitimes propriétaires.

À télécharger

Rapport sur le département de la Marne

pdf - 213 Ko
Télécharger