Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, à Allain Leprest.

Nous étions nombreux à attendre son nouvel album et les concerts qu'il comptait bientôt donner.

Allain Leprest était certainement l’un des artistes les plus représentatifs de cette si riche tradition française d’une chanson aux textes longuement médités, dans l'esprit de Jacques Brel, Léo Ferré, Jean Ferrat, Anne Sylvestre ou Barbara. Admiré des plus grands, dont Claude Nougaro, il a collaboré avec des artistes telle que Richard Galliano, Pierre Barouh ou Romain Didier, tandis que plusieurs de ses disques ont été récompensés par des prix prestigieux. Il avait aussi beaucoup écrit pour les autres, notamment Juliette Gréco.

Auteur, compositeur, interprète mais d'abord et en toute chose poète, Allain Leprest était un homme sans concession qui aura tracé sa voie très loin des sentiers battus. Chacun de ses concerts étaient des moments uniques de grâce et d'authenticité où sa voix rauque et profonde magnifiait la beauté de ses textes.

Il aura au fil des années conquis un public fervent, et influencé durablement plusieurs générations de jeunes chanteurs. Homme engagé, il chantait l'amour, les blessures de la vie et la révolte. Il était un artiste immense et rare.