Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de laCommunication, à Michel Glotz

Avec Michel Glotz disparaît un grand homme de la musique, un
producteur, un impresario, un directeur artistique de maison de
disques, qui a su sublimer la carrière des plus grands artistes tels la
Callas ou encore Karajan.
Il savait orienter merveilleusement le talent des interprètes et est à
l’origine de bien des moments rares et magiques car, plus que tout, sa
complicité amicale et artistique avec les musiciens était une
inépuisable source de succès.
Il a aussi contribué à populariser la musique classique par des
enregistrements de qualité, désormais légendaires. Il se voulait ainsi le
médiateur de la culture musicale auprès de tous les publics, du plus
néophyte au plus exigeant.
Sa disparition est une perte, heureusement il nous laisse « La Note
Bleue », le témoignage d’une vie riche et passionnante au service de
l’art, de la musique et des musiciens.