Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture etde la Communication à Louise Bourgeois

J’apprends avec tristesse le décès de l’une de nos plus grandes
plasticiennes, Louise Bourgeois à l’âge de 99 ans.
Avec Louise Bourgeois disparaît une grand artiste indomptable
et universelle, dont l’oeuvre était traversée par toutes les
obsessions de ses jeunes années.
Une très vieille dame juvénile, libre, facétieuse et pas très sage,
vient de nous quitter.
Le Centre Georges Pompidou lui avait consacré une fulgurante
rétrospective en 2008, point d’orgue de la carrière d’une artiste
reconnue tardivement alors que son expression artistique
exaltait une grande cohérence intellectuelle, l’incarnation de la
destruction créatrice depuis les années 40.
Elle a enfin fait la paix avec les fantômes de son enfance.