Proposé à la Commission européenne en 2005 par six chefs d’État etde gouvernement de l'Union européenne, dont le Président de laRépublique française, le projet de bibliothèque numérique européennes'est concrétisé en novembre 2008 par le lancement du portailEuropeana (www.europeana.eu). Porté par la fondation du même nom,ayant son siège à La Haye (Pays-Bas) ce portail a pour objet de donneraccès au patrimoine culturel de l'Europe et propose aujourd'hui plus de20 millions de documents (livres, journaux, documents sonores,audiovisuels, objets, …) issus de 1500 institutions originaires de 33pays de l'Union.

A travers les ressources de la bibliothèque numérique Gallica de la
Bibliothèque nationale de France, de l'Institut national de l'audiovisuel et
du portail Collections du ministère de la Culture et de la Communication,
la France est l'un des deux plus importants contributeurs à Europeana
avec environ 3 millions de documents numérisés aujourd'hui
accessibles en ligne.

L'élection de Bruno Racine à la tête d'Europeana consacre les qualités
personnelles et l'engagement du président de la Bibliothèque nationale
de France ; elle marque également une reconnaissance du rôle pionnier
de la France depuis les premiers temps de ce projet et de l'exceptionnel
effort humain, technique et budgétaire en faveur de la numérisation et
de la diffusion numérique, mis en oeuvre sans discontinuer par l'Etat
depuis 2007.