Annoncée par le président de la République, la Maison de l’histoire de France estaujourd’hui dotée d’un comité d’orientation qui en garantit la rigueur scientifique.Elle aura vocation à s’adresser à un large public et à exposer, sous des formesvariées et évolutives, le rapport que les Français ont entretenu et entretiennentavec l’histoire mais aussi, les mémoires, les patrimoines et les cultures.

Ce comité est formé d’historiens, de conservateurs du patrimoine et de médiateurs
de l’histoire. Couvrant l’ensemble des périodes, de la préhistoire à l’histoire du
temps présent, ouvert aux autres sciences sociales et à la diversité des approches,
il veut être une instance pluraliste de débats et de propositions.
Il sera chargé en toute indépendance de définir et d’écrire les contenus du projet,
notamment d’élargir le réseau des musées et des sites d’histoire partenaires, de
favoriser la création d’un portail numérique, de réfléchir aux espaces d’exposition
permanents et temporaires, d’approfondir les relations avec les institutions et les
associations représentatives en Europe.
L'association de préfiguration de la Maison de l’histoire de France assure le
secrétariat du comité d’orientation scientifique et fournit les moyens nécessaires à
son fonctionnement. Le comité d’orientation scientifique bénéficie de l’appui de
l’ensemble du ministère de la Culture et de la Communication.
Le comité d'orientation scientifique est composé de 19 membres :

– Jean Favier, président
d'honneur
– Jean-Pierre Rioux, président
– Dominique Borne, rapporteur
général
– Jacques Berlioz
– Eric Deroo
– Étienne François
– Sébastien Laurent
– Dominique Missika
– Laurent Olivier

– Pascal Ory
– Jean-Christian Petitfils
– Paule René-Bazin
– Anthony Rowley
– Martine Segalen
– Benjamin Stora
– Elisabeth Taburet-Delahaye
– Laurent Theis
– Anne-Marie Thiesse
– Emmanuel de Waresquiel

Le mandat de ses membres est de deux ans renouvelable.