Dans un contexte de crise politique majeure, de paralysie du système bancaireet de blocage des échanges maritimes, les professionnels ivoiriens du livre ontdû interrompre totalement leur activité au cours du premier semestre 2011

Afin de soutenir la reprise de l'activité dans ce secteur, le ministère de la
Culture et de la Communication leur apportera une aide exceptionnelle dans le
cadre de son dispositif d'allègement des frais de transport vers l'étranger.

Ainsi, les libraires et les grossistes ivoiriens bénéficieront au second semestre
2011 d'une prise en charge à 50% de leurs frais de transport maritime et
aérien pour les importations de livres français qui reprennent peu à peu depuis
l'été.

A travers ce soutien, le Ministre salue l'exemplarité commerciale des
professionnels ivoiriens du livre dans un contexte particulièrement difficile.

A ce titre, les principaux groupes français d'édition ont également pris des
mesures spécifiques, notamment l'abandon d'une partie de leurs créances.

Cette aide exceptionnelle devrait avoir un effet de levier et permettre aux
professionnels de restructurer la filière et de répondre à la demande pour la
rentrée scolaire prévue en novembre.