Frédéric Mitterrand a clos le jeudi 9 juillet, les Entretiens de Valois. L’occasion de dresser un bilan des résultats.

La première phase des Entretiens de Valois s’est déroulée entre le 11 février 2008 et le 30 janvier 2009. Ils ont rassemblé les collectivités territoriales, les syndicats de professionnels et de salariés ainsi que des artistes, dans un climat d'écoute mutuelle pour débattre de l’avenir des politiques publiques en matière de spectacle vivant. Depuis, et afin de mettre en oeuvre les réformes annoncées le 18 février en Conseil des Ministres, les Entretiens se sont poursuivis sous la forme de réunions du « comité des Entretiens » pour s’achever jeudi 9 juillet 2009.

La réunion du 9 juillet a fait le bilan des résultats de cette seconde phase :

· Un partenariat refondé avec les collectivités territoriales et les professionnels
Afin d’ouvrir un espace de concertation sur les politiques publiques dans le domaine du spectacle vivant au niveau régional, les « Conférences du Spectacle vivant » seront instituées. Dans chaque région, elles rassembleront collectivités publiques et professionnels, artistes et responsables d’institutions. Elles constitueront un lieu de dialogue et de proposition sur l’organisation et la mise en oeuvre de la politique du spectacle vivant en région, et le secrétariat sera assuré par la direction régionales des affaires culturelles sous l’autorité des préfets.

· Une clarification de l’action de l’Etat à travers ses dispositifs de financement et ses réseaux
Tous les textes cadre précisant les missions et les engagements de chaque établissement labellisé ont été revus.
Chaque établissement a désormais des orientations précises sur des missions principales par exemple en matière d’accueils d’artistes, d’éducation artistique.

· Une meilleure prise en compte des questions d’emploi et de formation
L'ensemble des collectivités publiques partagent les mêmes préoccupations, une même conscience des enjeux, des dérives possibles, une même volonté de renforcer le lien entre financement public et emploi. Les actions de structuration et de professionnalisation vont se poursuivre.

Au terme de cette démarche, tous les participants se sont accordés sur la nécessité de pérenniser cette méthode de travail pour aborder notamment les chantiers suivants:
- Des instances régionales de régulation et de coordination qui fonctionnent
- Des engagements réciproques entres structures et collectivités publiques
- Des spectacles mieux diffusés
- Des crédits davantage consacrés à favoriser l’émergence des talents et l’épanouissement de la création.
- Une approche européenne du secteur
- Une prise en compte volontariste des questions relatives à l’emploi et à la formation