La remise en cause des manifestations culturelles de l’année du Mexique
en France entraîne de sérieuses difficultés pour nombre d’acteurs
culturels qui s’étaient fortement mobilisés de concert avec les collectivités
locales et avec le soutien de divers mécènes.

Après avoir reçu les commissaires dont il a une nouvelle fois salué le
remarquable travail et pu mesurer la profonde déception, Frédéric
Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication tient à faire
savoir qu’il étudie toutes mesures qui permettraient soit de renouer le
contact d’une manière positive avec les diverses institutions mexicaines
susceptibles d’accepter une reprise totale ou partielle de leur
collaboration, soit d’accompagner les acteurs de la partie française dans
la recherche de solutions de remplacement.

Le Ministre et ses services sont pleinement conscients des inquiétudes
qui se sont exprimées et souhaitent y répondre de la manière la plus
efficiente en renouvelant toute leur confiance pour leur engagement à
chacun des partenaires concernés.