Signature d’une convention de partenariat pour le développement de l’éducation artistique et culturelle, l'accompagnement des territoires pour la définition et la mise en place de politiques culturelles de qualité, le soutien aux enseignements artistiques et pratiques amateurs, la structuration du réseau des bibliothèques

La culture est un bien commun de la nation. Plus qu’une compétence, elle est une responsabilité partagée entre l’État et les collectivités territoriales.

Au cœur de toutes les solidarités, la culture contribue à l’attractivité des territoires et est porteuse de démarches qui créent des liens et des échanges entre les habitants. C’est dans cet esprit que le Département s’engage pour une politique culturelle et patrimoniale auprès de tous les publics.

Dans un contexte de fractures sociales et territoriales, d’une vaste réforme territoriale et de tensions budgétaires fortes, le ministère de la Culture s’engage et soutient les collectivités territoriales qui font le choix de maintenir et développer leur politique culturelle.

Le Département de Loire-Atlantique et la DRAC des Pays de la Loire réaffirment leur engagement en faveur de la culture à travers la signature d’une convention de partenariat pour 3 ans.

Développement de l’éducation artistique et culturelle, accompagnement des territoires pour la définition et la mise en place de politiques culturelles de qualité, soutien aux enseignements artistiques et pratiques amateurs, structuration du réseau des bibliothèques, constituent les principaux engagements partagés. En parallèle, la DRAC des Pays de la Loire renforce son soutien au laboratoire départemental Arc’Antique pour ses activités de recherche et d’accueil des scolaires dans le cadre de parcours de découverte de l’objet archéologique.

Les orientations de la politique culturelle du Département

La culture s’inscrit pleinement dans le projet du département car elle contribue à l’attractivité des territoires, et offre des espaces d’échanges et de liens entre les habitants. Politique transversale par définition elle est au cœur de toutes les solidarités : éducatives, sociales, territoriales et donc citoyennes.

C’est dans cet esprit que le Département soutient les artistes et la diffusion des œuvres, s’engage pour le développement de l’éducation artistique et culturelle, accompagne les territoires pour la définition et la mise en place de politiques culturelles de qualité, soutient les enseignements artistiques et les pratiques amateurs, participe à la structuration du réseau des bibliothèques.

Pour favoriser la création et la diffusion des œuvres sur le territoire, le Département confie des missions à des structures ressources comme le Grand T, Musique et danse en Loire-Atlantique ou le Cinématographe.

Grâce à la régie autonome de Grand Patrimoine, le Département dispose d’une politique patrimoniale dynamique : de la fouille au musée, Grand Patrimoine assure la conservation, la présentation et la diffusion du patrimoine départemental à travers la collection du musée Dobrée et la valorisation de ses monuments historiques d’autre part (châteaux Chateaubriant, Clisson, Garenne Lemot).

Le Département engage en 2018 un budget de 17,1 M€ pour la culture et le patrimoine.

Les orientations de la politique culturelle de l’État

La DRAC met en oeuvre la politique culturelle du ministère de la Culture dans la région Pays de la Loire. Elle cherche à soutenir les artistes dans la diversité de leur expression, encourager le développement culturel, accompagner les collectivités territoriales dans la mise en place de politiques culturelles ambitieuses

Elle accorde une attention spécifique au développement de la culture sur l'ensemble du territoire régional, en particulier sur les territoires les plus ruraux et les quartiers prioritaires des grandes villes.

Elle développe également, en partenariat avec les autres services de l'Etat et les collectivités territoriales, une politique d'éducation artistique et culturelle, visant à ce que chaque jeune – et au-delà chaque habitant - du territoire régional puisse accéder à une offre artistique et culturelle de qualité.

L'Etat a engagé un budget de 14,7 M€ pour la culture et le patrimoine en Loire-Atlantique en 2017.

Les objectifs de la convention

À travers cette convention, l’État et le Département ont pour objectifs de :

Assurer la cohérence et la complémentarité des politiques publiques de la culture de l’État et du Département sur son territoire

S’engager sur deux axes prioritaires : accompagner les collectivités territoriales (notamment les EPCI) dans la mise en œuvre de leurs politiques culturelles, renforcer les actions d’éducation artistique et culturelle en direction en priorité des jeunes et des publics en situation de précarité

Développer une dynamique partenariale dans les différents secteurs de la culture : patrimoine, spectacle vivant, arts plastiques, livre et lecture, cinéma…

Quelques axes de coopération entre l’Etat et le Département développés :

L’éducation artistique et culturelle

Grâce aux actions développées par le Département dans le cadre de son plan Grandir avec la culture, les 140 collèges publics et privés et plus de 100 000 scolaires, dont 55 000 collégiens, bénéficient chaque année d’un parcours d’éducation artistique et culturel.

Les partenaires s’engagent à renforcer les propositions d’éducation artistique et culturelle tout au long du cursus scolaire mais aussi dans les temps périscolaires et extra scolaires, en favorisant la diversité des champs esthétiques, la complémentarité et la cohérence des offres, et l’accès à tous.

Le Département et l’État ont renouvelé leur engagement commun pour l’éducation artistique et culturelle dans le cadre d'une convention cadre en juin 2018.

Accompagner les collectivités dans les politiques de développement culturel

L’État et le Département vont poursuivre et développer leur partenariat auprès des intercommunalités dans le cadre de la contractualisation conjointe des projets culturels de territoire dans un but commun :

  • Accompagner les territoires dans la mise en place de politiques culturelles de qualité
  • Facilité l’accès aux arts et à la culture sur l’ensemble du département
  • Encourager les pratiques artistiques et culturelles sur les territoires
  • Permettre aux artistes d’élargir leurs possibilités de rayonnement et de s’impliquer dans des projets de proximité

Renforcer le développement des activités d’Arc’Antique

L’État soutient scientifiquement, techniquement et financièrement le laboratoire Arc’Antique depuis sa création. Afin de mieux encadrer les projets de recherche et d’anticiper les aides nécessaires, le Département et l’État viennent d’établir une convention triennale.

Dans ce cadre la DRAC soutient financièrement les projets de recherche à hauteur de 30 000€ par an et s’associe au parcours d’éducation artistique et culturelle « De la fouille au musée » avec une subvention de 10 000€.

S’engager pour le patrimoine

L’État accompagne le Département dans son programme de restauration des monuments historiques et est partie prenante du projet de rénovation du musée Dobrée à hauteur de 3,075 M€.

Soutenir les artistes et les lieux de diffusion

Le Département s’appuie sur des structures ressources telles Le Grand T et Musique et Danse en Loire-Atlantique pour développer des projets de création et de diffusion artistique du spectacle vivant, théâtre, danse, musique, dans tout le territoire. L’État soutient cette démarche dynamique en finançant ces deux structures à hauteur de 230 000 € pour le Grand T (+ 35 000 € en 2018) et pour Musique et Danse en Loire-Atlantique 50 000 € (+ 20 000 € en 2018).