La 38e édition des Journées Européennes du Patrimoine aura lieu samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 avec pour thème « Patrimoine pour tous ».

Dans les Hauts-de-France, plus de 1990 événements répartis sur le territoire permettent au public de découvrir le patrimoine régional. Le temps d’un week-end, de nombreux sites et monuments remarquables publics ou privés ouvrent leurs portes et proposent des visites libres ou guidées, des expositions, des conférences, des reconstitutions historiques, des démonstrations de savoir-faire, ou encore des concerts, des spectacles et des activités à destination du jeune public.

Découvrez le programme en Hauts-de-France et les dernières modifications 

Des premières ouvertures

Casino de Saint-Quentin

Certains sites participent pour la première fois comme le Casino de Saint-Quentin dans l’Aisne. Situé au cœur du quartier du Faubourg d'Isle le public peut découvrir l’architecture art-déco de ce casino. La famille Le comte de Poly fait par ailleurs visiter pour la première fois le parc du Château de Lihus dans l’Oise et des visites commentées sont organisées à la chapelle Notre Dame de la Barrière à Saint-André dans le Nord.

Patrimoine pour tous

Dans le champ du patrimoine, qu’il soit matériel et immatériel, « l’inclusivité » s’appuie sur la diversité, l’intégration, la lutte contre l’exclusion et les discriminations, de tous ordres, les respects du patrimoine culturel de l’autre et son appréciation mutuelle.

Maison Robespierre - Arras

Ainsi, les comédiens professionnels, personnes en situation de handicap mental de La Compagnie de l'Oiseau-Mouche à Roubaix dans le Nord, invitent le public au spectacle déambulatoire « Chantal de l'autre côté du miroir ».  Dans le Pas-de-Calais la maison Robespierre à Arras propose de découvrir le compagnonnage. Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO, le compagnonnage s’avère être une méthode de transmission originale des savoirs qui permet aux compagnons du Tour de France d’accéder à une reconnaissance mondiale. Le Musée franco australien de Villers Bretonneux dans la Somme rappelle à travers des visites libres, le mouvement de solidarité international entre Australiens et Français au lendemain de la Première Guerre mondiale pour notamment la reconstruction de l’école.

Patrimoine ferroviaire

Proclamé « Année européenne du rail » par le Conseil de l’union européenne en 2021, le patrimoine ferroviaire est riche, varié, intergénérationnel et multiple.

Buffet de la Gare de Saint-Quentin

A l’occasion de ces journées, le public est accueilli au buffet de la gare de Saint-Quentin. Exceptionnel écrin Art déco ce haut lieu de passage pour les Saint-Quentinois est restauré depuis 2017. Les visiteurs pourront par ailleurs voyager à bord de trains touristiques à l’instar du chemin de fer de la vallée de l’Aa à Arques dans le Pas-de-Calais et du petit train de la Haute Somme qui chemine sur une ligne de chemin de fer construite par les Alliés en 1916 pour les besoins de la bataille de la Somme. Des expositions sur le thème du patrimoine ferroviaire rythmeront par ailleurs ces journées sur le territoire.

Le dispositif « Levez les yeux ! »

Initié en 2019 par le ministère de la Culture et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, ce dispositif invite les scolaires, de la maternelle à la terminale, à la découverte de leur patrimoine de proximité le vendredi qui précède les Journées européennes du patrimoine.

Chateau de Nieppe

A ce titre, le château de Nieppe dans le Nord invite des élèves à lever les yeux vers les arbres et les feuilles et les dessiner. Leurs productions sont exposées le temps du week-end au château. De même, accompagnés d'un guide, des élèves peuvent visiter dans le Pas-de-Calais le Mémorial 14-18 Notre-Dame-de-Lorette, nécropole nationale et découvrir l'histoire du conflit.

Un patrimoine régional riche et varié

Le patrimoine présente aussi des formes diverses et peut être civil, religieux, judiciaire, militaire, industriel, ou naturel.  

Faculté Jean Perrin - Lens

Ainsi, l’hôtel de Ville de Saint-Omer dans le Pas-de-Calais, œuvre de l’architecte Pierre-Bernard Lefranc ouvre au public à l’occasion de ce week-end et propose des visites guidées du théâtre à l’italienne, élément central de l’édifice. Conçu dans les années 1834-1835, le décor de la salle de style néoclassique a subi d’importantes modifications au début du XXe siècle. Dans le Pas-de-Calais également, la faculté Jean Perrin à Lens constitue un exemple d’architecture remarquable décoré par les plus grands noms de l'Art déco tels que Daum ou Majorelle. Des visites guidées des grands bureaux construits en 1928 par l'architecte Louis-Marie Cordonnier sont organisées. D’autre part, le palais de justice de Laon dans l’Aisne, ancien palais épiscopal devenu tribunal d'Instance et de Grande Instance est un exemple de patrimoine judiciaire. Le public est aussi invité à visiter la Maladrerie Saint-Lazare à Beauvais. Hors du temps, cet ensemble, classé au titre des Monuments Historiques, offre aux amateurs de jardins une vision moderne du jardin médiéval. Enfin, après un chantier remarquable de restauration financé par la Mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, pilotée par Stéphane Bern, le Beffroi de Béthune qui a retrouvé son apparence flamboyante ouvre de nouveau ses portes.

Eglise Saint Joseph - Roubaix

La découverte du patrimoine religieux s’incarne à travers des visites libres et commentées de monuments emblématiques à l’instar de l’église Saint-Joseph de Roubaix dans le Nord. Chef d’œuvre néogothique du baron Jean-Baptiste Béthune, l’église consacrée en 1878, classée au titre des Monuments Historiques en 1993, a bénéficié d’une campagne de restauration de six ans achevée en 2021. Toujours à Roubaix, le monastère des Clarisses, également œuvre du Baron Béthune, propose l’exposition "Projet catharsis" mais aussi un concert du groupe « Chti Cambristia » et un spectacle "Parkour tes monuments". Enfin, le public peut visiter la cathédrale Notre Dame et Saint-Vaast à Arras dans le Pas-de-Calais et la collégiale Saint-Vulfran à Abbeville dans la Somme. Reconstruite à l'identique après la grande guerre, la cathédrale d’Arras conserve un riche mobilier art déco. Construite à partir de 1488 la collégiale Saint-Vulfran possède quant à elle, une façade remarquable dans ses sculptures, ses floraisons et son ornementation. L’intérieur de l’édifice renferme des trésors : statues, vitraux, retables…

Chevalement du Vieux 2 à Marles-les-Mines

La région compte également de nombreux lieux faisant référence au patrimoine militaire. Des visites commentées sont par exemple proposées à la Caverne du dragon à Oulches-la-Vallée-Foulon dans l’Aisne, ancienne carrière de pierre plongée au cœur des combats entre 1914 et 1918 ainsi qu’à la Citadelle d’Arras, fortification majeure de Vauban, aujourd'hui reconvertie en quartier polyvalent. Avec la visite du Chevalement du Vieux 2 à Marles-les-Mines dans le Pas-de-Calais le visiteur découvre le patrimoine industriel. Construit en poutrelles à treillis rivetées, ce chevalement de 1921 est surmonté d'un campanile simple et atteint la hauteur de 19,70 mètres. Il est le seul chevalement de la Région de Béthune-Bruay encore préservé.

Enfin, le Reflet de jardin à Penin dans le Pas-de-Calais et le Domaine d'Ognon dans l’Oise, deux exemples de parc et jardin emblématiques, proposent des visites libres. Reflet de jardin est un parc botanique d'inspiration anglaise de 5 000 m² composé de 2 000 variétés de végétaux différents et le Domaine d'Ognon un vaste parc du XVIIe siècle, inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 1972. Clos de murs, il s'étend sur 60 ha, avec un mail, une pièce d'eau et un arboretum. L'ensemble est agrémenté de statues et de fabriques.

Parc d'Ognon

Le patrimoine s’incarne également dans les châteaux et grandes demeures mais aussi dans les musées, les salles de spectacles et autres lieux de culture.  

Villa Cavrois à Croix

Parmi l’ensemble des châteaux et grandes demeures des Hauts-de-France ouverts à l’occasion du week-end, citons la Villa Cavrois à Croix dans le Nord, une des plus célèbres réalisations de l’architecture moderne en France, consacrées à une résidence privée. Véritable château contemporain conjuguant conception classique et esthétique moderniste, ce monument est un des rares exemples des constructions conservées de Robert Mallet-Stevens en France. Les amateurs de châteaux sont également invités à visiter le château d’Hardelot à Condette dans le Pas-de-Calais ou encore le château de la Guesdière dans l’Oise. Manoir néo-gothique le château d’Hardelot a été construit par un anglais au XIXe siècle sur les ruines du château fort du XIIIe siècle. Il a retrouvé son atmosphère victorienne en 2014. De la salle à manger au fumoir, de la bibliothèque aux appartements privés, tout est estampillé d’une influence franco-britannique. La collection permanente participe au récit de cette histoire tumultueuse entre ces deux pays, de Guillaume le Conquérant à nos jours. Le château de la Guesdière doit sa fondation au Comte de Clermont qui le fit construire en 1176 pour y loger ses hommes d'arme devant assurer la sécurité des moines du prieuré. Il abrite une peinture murale, dite fresque Silvie, qu'on suppose être une représentation de Marie-Félicie des Ursins, duchesse de Montmorency.

Forum antique de Bavay

Les Musées de France se sont également mobilisés comme le MUDO à Beauvais dans l’Oise situé au cœur du palais Renaissance rénové. Le parcours du XIXe siècle invite le visiteur au voyage parmi les œuvres dédiées au paysage, de Camille Corot, Alfred Sisley, Paul Huet, Prosper Marilhat, Antoine Chintreuil, pour ne citer qu’eux, de Fontainebleau à Rome, de l’Egypte au Danemark. Le Forum antique de Bavay dans le Nord propose quant à lui de se plonger dans le quotidien des Gallo-Romains de la cité des Nerviens. Il concentre plus de 600 objets issus des fouilles archéologiques dont un ensemble magnifique de statuettes en bronze, des vases à buste caractéristique de la production locale. Le musée propose aussi une reconstitution 3D du forum grâce au film " Retour à Bagacum II ".

Halle aux sucres - Dunkerque

D’autres lieux culturels emblématiques de la région participent à ces journées dédiées au patrimoine comme le Quadrilatère à Beauvais. Initialement lieu d’exposition sur la tapisserie, inaugurée en 1976, la Galerie nationale de la tapisserie est devenue en 2016 "Le Quadrilatère". La programmation s'étend aujourd'hui à l'ensemble des disciplines artistiques, tout en valorisant les liens entre patrimoine et création contemporaine. De même la Halle aux sucres à Dunkerque, bâtiment conçu fin XIXe siècle pour entreposer le sucre dans le port de Dunkerque accueille depuis 2015 le Centre de la Mémoire Urbaine, le Learning Center ville durable.

 

Programme des Journées européennes du patrimoine en Hauts-de-France

Retrouvez tout le programme à jour sur le site officiel des Journées européennes du patrimoine 
Presse : retrouvez une sélection de lieux dans le dossier de presse des Hauts-de-France

 

 

Dernières minutes : modifications ...

  • 60 - Parnes - Eglise Saint Josse - modification des horaires : ouverture uniquement l'après-midi de 14h à 18h
  • 59 - Lille - Hôtel Scrive - Annulation de l'ouverture 
  • 80 - Amiens - Couvent de la Visitation - Annulation de l'ouverture
  • 60 - Lihus – Église Notre Dame – annulation des concerts les Jorines ( chanson française à texte) et  les Rusty Smoothies ( soft rock )
  • 59 - Croix - Villa Cavrois  - Erreur dans le programme Hauts-de-France qui la situe à Hem