Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a nommé, sur proposition de Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, Cécile Giroire directrice du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, à compter du 1er juillet 2021, pour une période de trois ans renouvelable.

Née en 1971, Cécile Giroire est conservateur en chef du patrimoine, adjointe au directeur du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines. Diplômée de l’École du Louvre et de l’université Paris-Sorbonne (Paris-IV), elle débute sa carrière à la section copte du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre. En 2001, elle intègre le département des conservateurs de l’Institut national du patrimoine. Elle est ensuite affectée au service de récolement des dépôts des départements antiques du musée du Louvre puis rejoint, fin 2003, le département des Antiquités grecques, étrusques et romaines.

Elle est l’une des commissaires de l’exposition « Roman Art from the Louvre », présentée aux Etats-Unis en 2007 et 2008, puis à Arles en 2008-2009. En 2013, elle a assuré le commissariat de l’exposition « Entre terre et mer, l’extraordinaire bestiaire de la mosaïque romaine de Lod ». Elle est co-commissaire de l’exposition consacrée à Auguste présentée aux Scuderie del Quirinale à Rome puis aux Galeries nationales du Grand Palais en 2013 et 2014. En 2015, elle assure le commissariat de l’exposition « Argenterie du Louvre. Le trésor de Boscoreale » au musée national d’archéologie de Sofia (Bulgarie).

Depuis janvier 2016, Cécile Giroire est adjointe à la directrice du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines. Elle prépare actuellement une exposition : « Rome, la cité et l’empire » prévue au musée du Louvre-Lens au printemps 2022 et travaille sur un projet de redéploiement des collections romaines au sein du musée du Louvre, dans le secteur entièrement rénové des appartements de la reine Anne d’Autriche, dont la réouverture est attendue en 2023.

Elle succède à Françoise Gaultier qui dirigeait ce département depuis 2013 et achève aujourd’hui sa carrière par l’aménagement des salles présentant les collections étrusques et italiques.

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, salue son parcours remarquable et son engagement.