Franck Riester, ministre de la Culture, et Frédérique Bredin, présidente du CNC, ont officiellement lancé l’Atelier cinéma ce vendredi 22 février à l’école Guy Môquet de Nogent-sur-Marne, nouvel outil ludique et intuitif d’éducation à l’image pour les élèves de cycle 3 (classes de CM1, CM2 et 6e).

A partir de dialogues, scènes et autres éléments tirés d’Azur et Asmar de Michel Ocelot (2016), film support de l’Atelier cinéma, cinq activités liées au monde du 7e art et encadrées par les enseignants sont ainsi proposées aux élèves : scénario, cadrage, équipe, montage et tournage.

Ce jeu pédagogique développé par le CNC en concertation avec l’Education nationale permet ainsi aux élèves de découvrir le 7e art et ses coulisses, d’appréhender les différentes étapes de création d’un film, et les amène à réaliser leur propre court métrage.

« En ce jour de fête pour le cinéma français qui sera mis à l’honneur ce soir lors de la 44e cérémonie des Césars, je suis heureux de rappeler que le cinéma est aussi destiné aux plus jeunes. Grâce à ce jeu pédagogique conçu spécialement pour eux, nos enfants peuvent découvrir les métiers de l’image et le fabuleux monde du cinéma, pour peut-être voir naitre en eux de futurs vocations. » a déclaré Franck Riester, ministre de la Culture.

« Ce jeu très simple, jeu physique ou application numérique, va permettre aux enfants de découvrir comment se fabrique un film, et de réaliser un court métrage. Nous passons des années à apprendre aux enfants à lire. Dans un monde noyé d’images, cette éducation au regard et aux métiers du cinéma est primordiale » a déclaré Frédérique Bredin, Présidente du CNC.

Ce dispositif inédit qui s’inscrit dans la politique d’éducation au cinéma du CNC, reçoit le soutien de l’actrice Bérénice Bejo, marraine de l’initiative. Il a déjà été distribué dans les 37 000 écoles élémentaires françaises, sous forme de kit physique ou d’application numérique gratuite pour tablettes.